Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 09:00

 

Le 29 mars s'est tenu le premier comité de pilotage de la convention sur la reconversion des ADS et GAV dans les entreprises de sécurité privée.

Reconversion des ADS et GAV dans la sécurité privée

Etaient rassemblés autour de la délégation interministérielle à la sécurité privée, des représentants de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale, de Pôle emploi et des organisations professionnelles (SNES, USP, GPMSE, FEDESFI, SESA).
Il s'agissait de mettre en place les premiers outils de rapprochement entre les structures, afin que la reconversion des ADS et GAV dans les entreprises de sécurité privée soit favorisée.

 

Des groupes de travail aboutiront à des propositions concrètes qui seront présentées lors du 2ème comité de pilotage de la convention, prévu le 3 juillet à 10 heures. Il est prévu :

  • Une déclinaison, au plus près des structures locales, des engagements pris dans la convention,
  • La réalisation d'un tableau de reporting qui sera opérationnel pour le deuxième comité de pilotage,
  • Le protocole de fonctionnement de l'accès privilégié des bureaux de reconversion de la police et de la gendarmerie à certaines applications de Pôle emploi et celui de la répartition des rôles entre les structures,
  • Les actions à réaliser pour favoriser l'employabilité des ADS/GAV sous la forme de plaquettes et tout autre support à destination des entreprises,
  • La valorisation des métiers de l'entreprise et le développement de leur "attractivité" par le biais de mesures concrètes proposées par les organisations professionnelles.

De l'avis de tous les partenaires, cette convention constitue un des signes tangibles des liens forts qui doivent exister entre l'État et le monde de la sécurité privée.

 

Partager cet article

commentaires

philippe 03/08/2012 10:48


Bjr,et la PM n'est-elle pas une milice aussi ?


@ ++

Y 02/08/2012 18:33


quand la politique fait une milice çà fait çà phillipe et en plus, sans les pouvoirs... bravo le régalien... mais çà on le dit deja depuis 10 ans....

Philippe 02/08/2012 10:58


Bjr,celà n'a rien à voir avec la sécurité privée,il le savait dés le départ,ils ont fait leur choix !

chris 01/08/2012 09:57


Bjr,


L'Etat est un employeur véreux puisque ces AdS ne bénéficieront pas lors de cette activité des cotisations pour leur retraite.


Et après qu'il se soit servi d'eux, il les refile au privé...


Minable!


@+

Philippe 31/07/2012 11:56


Bjr,je trouve celà pas plus mal,au moins avec l'expérience acquise ils seront gérer les crises (interpellations,agressivités,...)et on n'embauchera des personnes connaissant déjà le métier et les
lois de notre profession...pas des personnes qui ne connaissent rien à la sécurité,et qui font ce métier juste pour un salaire...


 


 


 

83-629 31/07/2012 18:19



oui en effet !