Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 09:21

Le délégué interministériel à l'intelligence économique, Oliver Buquen, est en visite à la Réunion pendant deux jours. Il répond à l'appel du Préfet qui souhaite voir la mise en place d'une stratégie réunionnaise de l'intelligence économique, notamment dans le secteur de la recherche.

 

Oliver Buquen, délégué interministériel à l'intelligence économique, en visite à la Réunion pendant deux jours, a rencontré les acteurs économiques et notamment les organismes professionnels comme le Medef, la CGPME, le Club Export, la CRI et les collectivités territoriales. Une manière de démontrer que l'Etat est à leur côté pour les aider à protéger leurs savoir-faire face à la concurrence qui se mondialise de plus en plus.
 
La volonté est de mettre en place un module de formation de conférenciers à la sécurité économique à la Réunion dans un délai d'un ou deux ans. "Les entreprise ne connaissent pas forcément les risques auxquels elles sont exposées et doivent protéger leurs savoir-faire. Il ne faut être ni naïf, ni paranoïaque mais vigilant", explique Oliver Buquen.
 
Olivier Buquen veut agir sur deux aspects : la veille informative afin que les entreprises soient en mesure de prendre les bonnes décisions économiques et apporter un soutien à la compétitivité, à l'innovation et à la sécurité économique. Une démarche qui s'inscrit dans une volonté de croissance économique et de création d'emplois.
 
A la Réunion, les secteurs visés sont la recherche, notamment dans le domaine des énergies renouvelables. Cependant, les attaques restent faibles sur l'île. Ce sont surtout les PME qui sont le plus exposées aux attaques de la concurrence qui peuvent prendre plusieurs formes : l'attaque à la réputation et à l'image, le harcèlement judiciaire "qui peut mettre une entreprise à genoux", un employé qui quitte l'entreprise avec le fichier client… "Protéger son entreprise, c'est protéger son emploi", indique Olivier Buquen.

 

 

voir l'article complet ici: http://www.zinfos974.com/Le-delegue-interministeriel-a-l-intelligence-economique-pour-proteger-les-entreprises_a34307.html

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires