Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 08:00

L’affaire Néo Sécurité intervient alors que le marché de la sécurité en France se développe, au point de se substituer à la sécurité publique dans de nombreuses missions.

Tous les voyageurs qui prennent l’avion s’y sont habitués : le contrôle et la fouille de leurs bagages ne sont plus effectués depuis longtemps par des fonctionnaires de police.

 

Cet exemple témoigne du développement de la sécurité privée en France ces dernières années. La sécurité privée s’étend du vigile, qui surveille l’entrée d’une grande surface, aux caméras qui protègent les domiciles privés en passant par le gardiennage de grandes entreprises ou la protection des artistes lors d’un concert.

 

Le développement de la sécurité privée est suivi de près par l’État, désireux en quelque sorte de sécuriser cette branche économique et sensible par le contenu de ses missions, afin d’améliorer l’image de marque de ce secteur.

La déconfiture de Néo Sécurité n’est pas faite pour rassurer, ce qui explique que l’Élysée soit monté en première ligne pour trouver une solution (lire ci-dessous).

 

 

le reste de l'article: http://www.lalsace.fr/actualite/2012/04/27/le-marche-de-la-securite-privee-en-france-entre-expansion-et-reglementation

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires