Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 10:00

Un texte prévoit déjà une possibilité d'action d'agents de sécurité privée en cas de "menace grave", notamment en matière de palpation de sécurité pour l'accès à des lieux (Article L613-2 du CSI).

 

La grosse nouveauté dans ce "nouveau plan vigipirate", c'est l'apposition de "logo" sur vos sites de travail en fonction du danger (supermarché, etc ..).

 

Un logo permettra d’identifier la mise en œuvre de Vigipirate dans l’espace public, là où la vigilance s’impose et où des mesures de sécurité sont imposées temporairement (comme apr exemple la palpation de sécurité ou encore le contrôle des sacs).

                                

En 2014, le code d’alerte du plan Vigipirate est simplifié :

 

il n’existe désormais plus que deux niveaux, matérialisés par un logo visible dans l’espace public.

  • un niveau de vigilance qui peut être renforcé temporairement, géographiquement et sectoriellement pour faire face à une menace particulière ou à une vulnérabilité ponctuelle
  • et un niveau d’alerte attentat pour faire face à une menace imminente

Il répond au besoin d’associer plus étroitement tous les acteurs qui concourent à la vigilance et à la protection contre le terrorisme : l’Etat, les collectivités territoriales, les opérateurs, les citoyens. En grande partie rendu public, il permet de mieux sensibiliser la population aux enjeux de la lutte contre le terrorisme, d’informer et de mobiliser tous les acteurs concernés.

 

 

Partager cet article

commentaires

fr 23/11/2015 13:23

ca suffi franchement deja que la plupart des fonctionnaire de police ne conaise pas le droit francais voir pour certain ne le respecte pas manquerai plus que ca que des agent privé non formé au droit et non formé au tir soit armé

chris 12/01/2015 12:45

C est buen beau d 'apposer un logo de vigilance dand les lieux publics . Quand est il des moyens mis en oeuvre pour que les agents de securite puissent se defendre en cas d attaque !? Les pauvres ne sont meme pas doté d une seule arme , ne serais ce qu3 d une gazeuse c est lamentable. On pense beaucoup a la sécurité publique mais aucunement à la force privée , serait ce qu'ils soient plus bete que la police ou la gendarmerie pour porter une arme ? Ha non j'oubliais , ce ne sont pas des fonctionnaires , ce ne sont que de petits agents de sécurité privé . De la petite main...triste France

baron rouge 01/02/2015 18:14

La sécurité privée est complémentaire avec la Police et la Gendarmerie. Il ne faut les opposer, ça sert à rien. Pourquoi les doter d'une arme ? Leur permettre de se défendre en fonction des lieux, peut être mais qui va déterminer la dangerosité des lieux? Et quelle arme ?? Faut pas vouloir jouer au cowboy non plus. La vie coute trop cher !!