Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 10:00

Pour la majorité des professionnels de la sécurité privée, le terme "vigile" est insultant. En effet, le terme évoque le cliché du

"gros bras sans cerveau". Pourtant, c'est sous ce terme que nos concitoyens ou les journalistes nous désignent.

 

La profession de la sécurité privée voudrait-elle oublier son passé ? Tout comme les femmes de ménage - heu non, excusez moi, les techniciennes de surface ? 

 

Le terme "vigile" n'a aucune connation négative

- Les vigiles Urbani, dans la Rome antique, sont les membres des forces de police et de pompiers. (wiki)

 

- Vigile est un terme synonyme de veillée ; c'est aussi la veille d'une grande fête dans la religion chrétienne et l'office qui y est célébré (wiki).

 

"Vigile" est d'ailleurs à la racine de "vigilant"... bref rien de bien méchant !

 

Alors j'aimerais transmettre un message aux professionnels qui s'offusquent d'entendre le terme "vigile". Avant de faire le ménage du côté de la désignation d'une profession, il serait de bon ton de nettoyer en "interne" celle-ci. C'est ce ménage-là qui entraînera peut-être une évolution des termes utilisés par la population pour nous désigner.

Partager cet article

commentaires

Eric 26/01/2012 23:46


En plus du ton méprisant sous lequel il est fréquemment employé. Le terme de vigile est des plus insusltant. Car au dela ces ses origines ethimologiques et autres. En france il a tout d'abord été
attribué aux milices plus ou moins officiellement éngagées dans le metro dans les années 70-80 et qui se livraient à de véritables ratonnades sur les groupes minoritaires. Cette expression
s'assimile donc simplement à des sortes de skineds. Ceci est peu connu mais qu'on se le dise! Il serait donc temps de banir ce vilain mot lorsqu'il s'agit d'évoquer les employés de sécurité
privée.

Christian 25/01/2012 19:34


Une dernière couche pour bien se faire une opinion. Qui se reconnait sur la photo ?


http://moncv.com/fr/gerer-ma-carriere/metiers/surveillance-securite-inspection/vigile/


PAS MOI !

Christian 25/01/2012 19:25


Bonjour, voici un lien "no comment" !


http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Vairelles-deux-vigiles-en-examen/258656


nous noterons que bien souvent le vigile est employé par dans supermarché ou à l'entrée une boite de nuit, la nuit sur un chantier... A croire comme il a été dit plus haut que le métier
( pardon la "tâche" ingrate ) de vigile est réservé aux emplois dits "bas de gamme". Bref, une tâche pour des taches. CQFD...

Mosy 25/01/2012 09:32


Le terme de "vigile" n'a rien d'insultant, c'est le ton méprisant qui l'est, c'est la conotation que l'interlocuteur met dans le mot qui l'est, c'est le sens qui lui est donné qui l'est...


Quant aux "techniciennes de surfaces", elles ne se sentent pas insultées d'être "femmes de ménage", elles le sont d'être méprisées, d'être des bonniches ou des corvéables à merci !


Marrant comme les idées se recoupent...

Mosy 25/01/2012 09:31


Le terme de "vigile" n'a rien d'insultant, c'est le ton méprisant qui l'est, c'est la conotation que l'interlocuteur met dans le mot qui l'est, c'est le sens qui lui est donné qui l'est...


Quant aux "techniciennes de surfaces", elles ne se sentent pas insultées d'être "femmes de ménage", elles le sont d'être méprisées, d'être des bonniches ou des corvéables à merci !


Marrant comme les idées se recoupent...