Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 10:00

Un débat sur la légitime défense devrait alimenter, durant trois jours, les conversations au tribunal d’Evry. Georges, 41 ans, agent de sécurité chez Monoprix à Brunoy, comparaît à partir du 22/03 aux assises pour avoir tué Mamadou, le 23 avril 2009 ...

http://www.leparisien.fr/espace-premium/essonne-91/le-vigile-du-supermarche-avait-tue-son-agresseur-21-03-2013-2657053.php

 

-------------------------------------

L'histoire:

 

Jeudi soir, vers 20h45, trois jeunes en état d’ébriété ont perturbé la fermeture d’un Monoprix à Brunoy, dans l’Essonne, et ont insulté les vigiles.

Selon une source proche de l’enquête, ces jeunes avaient pris l’habitude de commettre des vols à l’étalage dans ce magasin.

Les policiers sont intervenus et ont conduit le jeune le plus alcoolisé en cellule de dégrisement.

Une demi-heure plus tard, par hasard, ses deux copains ont croisé un des vigiles du Monoprix devant la gare de Brunoy.

Un des jeunes a alors sorti un couteau et s’est rué sur le vigile, le blessant à la main et au bras.

Le vigile, un homme âgé de 38 ans, a sorti à son tour un couteau et a frappé son agresseur dans le cou avant de donner un autre coup de couteau dans le thorax au second agresseur, selon Libération.

Ce dernier, âgé de 27 ans, est décédé une heure plus tard des suites de ses blessures.

Le vigile a été transporté vers un hôpital de la région, où il a été placé en garde à vue, précise Libération.

L’enquête va devoir déterminer si le vigile était en état de légitime défense.

Le jeune agresseur, qui a été grièvement blessé, a été opéré en urgence à l’hôpital Lariboisière, à Paris.

Il a été également placé en garde à vue, toujours selon Libération.

 

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/04/24/1508548_le-vigile-tue-d-un-coup-de-couteau-son-agresseur.html

 

EDIT: Légitime défense retenue

 

L’avocate générale a demandé dans ses réquisitions l’acquittement du vigile jugé depuis jeudi devant les assises d’Évry pour et . Georges, 41 ans, avait tué à l’arme blanche un homme de 27 ans à Brunoy en avril 2009 suite à une rixe qui avait dégénéré entre deux jeunes hommes et deux agents de sécurité d’un Monoprix de Brunoy. L’avocate générale a accordé à l’accusé les circonstances de la légitime défense.

 

Elle a en revanche requis huit ans d’emprisonnement pour Charly, accusé dans la même affaire de tentative de meurtre sur Georges, qui comparaît libre. Le verdict est attendu dans la soirée.

 

LeParisien.fr

http://www.leparisien.fr/essonne-91/acquittement-requis-pour-le-vigile-juge-aux-assises-d-evry-25-03-2013-2669587.php

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

k9info 05/04/2013 09:31


En plus il ne faut pas oublier qu'un bon secouriste doit avoir avec lui un couteau

James Lawson 04/04/2013 12:52


Je ne manquerai pas d'évoquer la jurisprudance la prochaine fois que je passe les contrôles de sûreté à Roissy CDG... ;o)

83-629 04/04/2013 12:55



lol non du coup là, quelque soit l'objet, si il présente un risque (coupe ongle, ciseau, etc ...) il sera interdit. Mais vous ne risquez pas de vous trouver au tribunal car on à trouver sur vous
une paire de ciseau ou un couteau suisse.



James Lawson 03/04/2013 19:01


Bon... puisque personne ne veut lancer le débat sur la question à traiter de "légitime défense" je me permets de commencer avec mes
propres observations...


Code de la sécurité intérieure livre III, titre I, chapitre VII: Article
L317-8 Quiconque, hors de son domicile et sauf les exceptions résultant des dispositions des articles L. 315-1 et L. 315-2, est trouvé porteur ou effectue sans motif légitime le transport d'une ou plusieurs armes de
1re, 4e ou 6e catégorie, ou d'éléments constitutifs de ces armes des 1re et 4e catégories ou des munitions correspondantes, même s'il en est régulièrement détenteur, est puni



2° S'il s'agit d'une arme de la 6e catégorie, de trois ans d'emprisonnement et de 3 750 euros d'amende. 


Alors si nous acceptons que l’agent s’est servit d’une force proportionnelle (couteau contre couteau), nous pouvons accepter qu’il a
agit en légitime défense. Par contre il est toujours bon pour 3 ans de prison et 3750 euros d’amende pour le port d’une arme de la 6ème catégorie sans motif valable.


Résultat, notre homme a bien réagit, mais il va au trou tout même…


Qui dit mieux dans sa défense… ?

83-629 04/04/2013 12:33



Non il ne va pas aut trou à priori, car la cour à reconnu sont état de légitime défense.


 


Ensuite c'était peut-être un couteau type opinel, et il casse la "croute" avec, donc sont port pourrais être éventuellement considéré comme "légitime" par une juridiction (ce n'était pas un cran
d'arrêt ou autre couteau papillon)



James Lawson 02/04/2013 15:01


Aussi interessant que l'histoire du terme "vigile" soit, je constate que personne n'a traité la question de légitime défense! Alors, notre agent de sécurité (qui n'était plus de service, donc
nous ne parlons plus d'un agent mais d'un quidam), qu'est-ce qu'il faisait avec un couteau dans la poche? Ceci est une arme et il me semble qu'il est interdit... Pour que l'agressé puisse jouir
(en voilà un autre terme qui va faire polimique...) du status de légitime défense, ne doit il pas être irréprochable dans ces gestes? Hors le vigile a employé les moyens illégales pour se
défendre...


Article 122-5 Code pénal



N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime
défense d'elle-même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte.



Article L315-1 CSI




Le port des armes des 1re, 4e et 6e catégories ou d'éléments constitutifs des armes des 1re et 4e catégories ou de munitions correspondantes est interdit ainsi que leur transport sans motif
légitime.


 


Alors messieurs/mesdames! Exprimez vos opinions...!!!


Y 26/03/2013 12:15


Merci jedi, je me suis bien marré!


En effet je rajoute qu'en italie les pompiers sont bien des "VIGILI DE FUEGO"