Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 08:00
Le vol violent du Spar des Trois-Cités sera jugé aujourd'hui au tribunal. Depuis les faits, un vigile a été embauché. La situation s'est-elle améliorée?
Depuis le 2 décembre, un vigile est en poste tous les après-midis dans la galerie du centre commercial des Trois-Cités.
Depuis le 2 décembre, un vigile est en poste tous les après-midis dans la galerie du centre commercial des Trois-Cités.

La porte vitrée du Spar est toujours cassée. Dernier stigmate d'une soirée que les commerçants du centre commercial des Trois-Cités veulent vite oublier. Depuis le 2 décembre, quelques jours après les faits, l'association des commerçants a mis la main à la poche pour embaucher un vigile. Outre son rôle de dissuasion, il a aussi pour mission d'engager le dialogue avec tout le monde dans la galerie. Le courant semble passer.

 

Même si Jean-Luc et Agnès Raguenaud, les gérants du Spar admettent que les choses vont un peu mieux, ils restent prudents. « Il faut avoir l'oeil quand même », explique Jean-Luc. La prudence est de mise, d'autant plus que le vigile lui-même a été agressé lundi dernier à la fermeture du centre.

 

"Ça dérange ceux qui nous dérangeaient"

 

la suite de l'article: http://www.centre-presse.fr/article-277597-le-vigile-rassure-les-clients-et-les-commercants.html

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires