Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 10:00

Si il est certains que la mise en place de CQP de branches professoinnelles en sécurité privée est un atout indéniable: Même contrainte, même formation sur l'ensemble du territoire français ... l'articulation entre CQP est top rigide et ne permet pas une mobilité sur les compétences des agents , en prenant en compte leurs "acquis" !

Car même si on détiens un SSIAP 1,2 ou 3, pour passer le CQP APS par exemple, le module de formation "incendie" est obligatoire ! A quoi cela sert-il que cet agent reprenne le triangle du feu ? les extincteurs ? A part alimenter les centres de formation ?

 

il faut que les CQP de branches soit plus "ouvert" et permettre une reconnaissance des acquis des apprenants ... pour bien sûr diminuer la facture pour ces personnes mais aussi pour l'état et les OPCA !

 

Le ministère de l'intérieur à fait très bien les choses avec le SSIAP. Vous allez être considéré automatiquement comme un SSIAP 1 par exemple, si vous détenez un CAP AS. Ou encore vous n'aurez qu'un module complémentaire si vous êtes pompier volontaire, etc ...

 

Bref la détention du diplome doit certifier des compétences et non d'avoir "bien fait" tout les modules d'un diplomes, même si vous en avez un équivalent  bien supérieur !

 

Ce qu'il faudrait faire ...

- Création de passerelle entre CQP de la branche professionnelle

Une personne est titulaire du CQP APS et veut passer sont CQP ASC ? Pas de problème, on déduiera de la formation du CQP ASC certains modules (ou réduire le volume horaire) ou même considérer certains "UV" d'examen comme "acquis" ou "partiellement acquis", du faite de la possession d'un CQP APS ou d'un CQP ASA ou encore d'un CQP Convoyeur de fond !

 

Le "tronc commun" de chacun des CQP est définies par l'Arrêté du 3 août 2007 modifié ... notamment sur  l'article 3, !! Soit 41h de formation ... qui doivent être - de base - enseigné pour chacun des "CQP" agrée par le ministre de l'intérieur. Le même enseignement, sur la même durée ... pour chacun des CQP !

 

Cela reduierais déjà la "facture" pour le stagiaire, d'entrée sans autres formalités,  d'au moins 41h !

 

 

De même que pour un "CQP" de dirigeant (à ma connaissance, aucun n'existe à ce jour), il faudrait déduire une partie des modules de formation ou considérer certains UV pour l'examen comme acquis, du faite que le "futur dirigeant" détiennent un CQP APS par exemple.

 

- Prise en compte du "passé" du stagiaire

 

Ancien policier ? Ancien militaire ?

 

  Tout comme pour les SSIAP, la délivrance d'un CQP devrait prendre en compte ses "expériences" pour diminuer le temps de formation ou encore considérer comme acquis certains UV de l'examen.

 

 

- Prise en compte des autres formations "officielles"

 

Le futur stagiaire détient un SSIAP recyclé ? il détiens un CAP AS ?  détiens un PSC 1 recyclé ou un PSE 1 ou SST recyclé ?

 

Rien que pour un CQP APS, le module "sécurité incendie", c'est 8h de formation minimum ! Alors qu'en détenant un SSIAP 1 ou 2 recyclé, cela vaut bien mieux qu'une formation de type "EPI" sur 8h !

 

  Tout comme pour les SSIAP, la délivrance d'un CQP devrait prendre en compte ses "expériences" pour diminuer le temps de formation ou encore considérer comme acquis certains UV de l'examen (sur l'EPI pour le SSIAP par exemple, module secourisme, etc ..)

 

 

BILAN / GAIN.

- 1: Faciliter la mobilité des "compétences" des agents

- 2: Permettre une polycompétence des agents, pour améliorer son "employabilitié" dans le secteur de la sécurité privée (réduire le chômage, répondre à la demande forte d'agent "habilité")

- 3: Réduire les coûts de formation pour le stagiaire, les entreprises, les OPCA ... et l'état (pôle emploie/région) !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Formation
commenter cet article

commentaires

Said 14/12/2015 20:53

Bonjour tous le monde
Je suis insctit pour passer le cqp agent de prevention de securité privée au mois de janvier sauf que j pas encore reçu mon autorisation prealable safait 1mius est quelque ke j envoyé mon dossier,dernierement j appelé cnaps ims m ont dit ke ils ont entrain de traité mon dossier et ke ya un enquete a faire sauf ke il reste moin de 20 jour est la formation commencera
J besoin d'aide mes amis (réponse)

k9 10/02/2014 09:55


David B peux tu me donner l'article sur médiapart merci


Adresse émail contact@k9info.net 

Y 07/02/2014 19:46


une licence validé ou un master de niveau 2 reconnu au rncp permet en effet d'obtenir l'équivalence dirigeant.


Certains "homme de paille"  d'ailleurs ont tendance a fleurir ces derniers temps pour la création d'entreprise de sécu .


Vous n'imaginez pas le nombre de demande que j'ai eu dans ce sens...

L'inconnu 07/02/2014 19:08


Bonsoir,


Pour l’administrateur,c oncernant votre question après ma commentaire (n°2) :


Si je dis que le CQP dirigeant existe c’est que je fais référence à l’article 4 de l’arrêté du 03 aout 2007
pour l’application de l’article 1er du 06 septembre 2005. J’aurais peut être du dire que la structure du CQP existe, mais si aucun centre de formation ne l’offre c’est sûr que l’Etat
ne va pas sortir un agrément.


Le CQP du 03/08/07 ne compte que 240 heures. Votre licence pro vous à pris 400 et quelques, n’est-ce pas?
N’êtes vous pas un dirigeant qualifier ?


 


Cdlt,

Y 07/02/2014 19:05


Ce à quoi fait référence David, est bel et bien une rélité a tout les niveaux, la falsification  de document pour établir un remboursement a l'opca est surement utilisé.


En tout cas les centres de formation savent trés bien orienter les futurs stagiaires dans leurs demandes de prise en charge.


Du moment que c'est reconnu au rncp  c'est encore mieux


Souvenez vous du bug du cqp aps qui n'avait pu aucune reconnaissance pendant 6 mois pour pondre un texte rétroactif, nous avions été 3 il me semble a soulever le ièvre à l'époque , ce qui a
provoquer pas mal de remous à l'unafos d'une part et d'autre part l"hilarité a défaut de pleurer.


Le cnpp (pourtant j'y suis passé) est passé maitre en la matière de proposer des formations , décomposé a souhait pour les vendre à prix d'or et qui ne sont ni qualicative, ni diplomante et qui
peuvent pourtant être prise en charge par une multitude de moyens.


 


Donc même si sur l'article de médiapart n'apparait pas les centres de formations visés, on est encore trés loin de la réalité des chiffres, car les contrôles y sont trés faibles au vue des
équipes faméliques prévu pour cela justement.


Sur des milliers organismes de formation en france seul une centaine a peine sont controlés.


Connaissant particulièrement un centre de formation, j'ai été étonné de voir avec quelle facilité ce centre avait obtenu son agrément pour la mise en place de ssiap.


On est trés loin du cahier des charges précis qui est imposé. D'ou un certains "menfoutre" de l'état a ce sujet a défaut de moyens.


Donc oui cela doit bien exister ce type de comportement.