Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 10:00

On pourrait bientôt ne plus entendre sonner nos sirènes, France Télécom refuse de les entretenir. Mais d'autres moyens plus modernes pourraient prendre le relais

 


C'est une tradition vieille de plus de 60 ans qui pourrait bientot disparaitre : les sirènes qui retentissent dans chaque commune le premier mercredi du mois.
Depuis plusieurs années, France Télécom refuse d'assurer la maintenance du dispositif, sous pretexte que cela lui coûte trop cher. Le Ministère de l'Intérieur a porté l'affaire en justice. En attendant, des centaines de communes en France ont vu leur sirène tomber en panne. C'est le cas par exemple à Elne dans les Pyrénées-Orientales, où la sirène ne peut plus être actionnée à distance.

Rémy Cathala, directeur général des services à Elne

 

 

Partager cet article

commentaires

Mireille 18/12/2012 10:35


Il est compréhensible qu'il y ait un litige sur l'entretien de ces sirènes mais cela m'étonne qu'on envisage de les abandonner.


En effet, il y a deux ans environ, j'ai entendu parler d'un projet visant à mettre en réseau les sirènes publiques et les sirènes des lieux publics privés (usines, écoles etc.) pour alerter la
population en cas de sinistre majeur. Il me semble que ce projet s'appliquait au moins aux Alpes Maritimes. Je ne sais plus par qui il était porté, peut-être par le SDIS local ?