Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 09:00

BOBIGNY, 16 oct 2012 - Ses convoyeurs de fonds travaillaient plus de dix-sept heures par jour et parfois 70 heures par semaine: la société Loomis a été épinglée pour plus de 2.000 infractions au code du travail à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

L'agence d'Aubervilliers, qui emploie environ 400 personnes, soit 10% des effectifs de Loomis en France, a été contrôlée le 4 juin par l'inspection du travail, selon un rapport daté du 8 octobre consulté mardi par l'AFP.

 

Contactée par l'AFP, la direction de Loomis n'a souhaité faire "aucun commentaire".

 

Dans son rapport, l'inspecteur du travail constate que le temps de travail quotidien légalement autorisé a été dépassé à 1.665 reprises par 489 salariés en avril et en mai. Quant à la semaine de travail, dont la durée maximum hors dérogation est de 48 heures, l'inspecteur relève 362 dépassements concernant 223 employés.

 

"Ceci est d'autant plus inquiétant que le caractère massif des dépassements ne peut être mis sur le compte d'une simple négligence puisqu'on atteint parfois des durées de travail quotidien de plus de 15 heures et parfois même plus de 17 heures", souligne-t-il.

 

Lire le reste de l'article: http://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/loomis-faisait-travailler-ses-convoyeurs-de-fonds-70-heures-par-semaine_35983.html

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

Y 19/10/2012 19:06


je vous jette pas la pierre, pierre!


Autant faudrais t'il réussir a recruter en région parisienne et au vu des premiers contrôles cnaps un choix s'impose: se faire controler par le cnaps ou par l'inspection du travail. Je crois que
perso j'ai trouvé la solution.....


Au passage vu sur bfm cer jour braquage, j'ai adoré le passage du syndicaliste, ipod colé au oreilles avec le bras en echarpe, le type même de mecs qui te fout la merde dans une société et qui
sert a rien.....