Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 09:00

Mieux encadrer le secteur

Avec le projet de loi proposé, le port d'arme serait autorisé mais encadré, une couverture juridique indispensable dans un secteur où pullulent des sociétés douteuses. Une protection essentielle pour ces entreprises qui, en avril 2011, en pleine insurrection en Côte d'Ivoire, ont participé à l'évacuation de milliers d'expatriés français.

 

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2007-09/2007-09-21/article_smp.jpg

 

"Cette loi nous permettrait éventuellement, s’il y avait un effondrement de l’Etat dans lequel nous travaillons, de pouvoir en dernier recours faire en sorte que les personnels qui travaillent pour nous puissent prendre les armes pour défendre les expatriés ou les voyages d’affaires que nous accompagnons dans les zones à risques", argumente Alexandre Hollander, le directeur général d'Amarante International, spécialisée dans la sécurité privée.

 

Ce projet de loi présente aussi un autre avantage de taille : permettre aux entreprises françaises de s'imposer dans un secteur principalement détenu par les anglo-saxons. Blackwater, entretemps devenue Xe puis Academi, est la plus connue mais aussi la plus sulfureuse.

 

le reste de l'article, cliquez ici: http://www.europe1.fr/France/Militaires-prives-pour-en-finir-avec-le-flou-946673/index.html

Partager cet article

commentaires