Le blog de la sécurité privée

REFUS D'AGREMENT : Pyromane ! Mais il fera un bon agent SSIAP...

29 Janvier 2012 , Rédigé par 83-629 Publié dans #Sécurité incendie-sécurité privée

Comme le disent souvent les lobbystes de la sécurité incendie :

 

MAIS POURQUOI IMPOSER AUX SSIAP UNE BONNE MORALITE ????

C'est comme les femmes de ménage, etc ... elles aussi ont accès aux locaux etc ... et blablabla ....

 

 

Et bien voilà peut-être un bon exemple ...

 

Une personne s'est vue refuser l'embauche en tant qu'agent de sécurité privée par une préfecture car :

-  falsifications répétées d'attestation d'assurance automobile ;
-  complicité d'incendie volontaire de véhicule - le fait que la personne en question soit complice des faits, et non leur auteur principal, n'en fait pas disparaître la gravité ;

 

Donc une personne ayant été complice d'un incendie volontaire, et faisant des faux documents  officiels, ne pourra pas devenir  agent de sécurité privée...

 

http://www.easydroit.fr/jurisprudence/Cours-administratives-d-appel-26-Janvier-2010/J265044/

 

http://www.tuniscope.com/uploads/images/content/pyromane-070811-1.jpg

 

MAIS RASSUREZ VOUS !!

 

Cette personne pourra intégrer les rangs des SSIAP !!!

Même si c'est un faussaire et un pyromane, rien ne l'empêchera d'être agent de sécurité incendie !!!!

 

merci les lobbystes de la sécurité incendie...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yves 01/02/2012 23:37


A rennes çà se renvois la balle pour l'instant entre prefecture et cfe-ursaff, entre la trentaine d'autoentrepreneur en 8010z qui ont récu l'autorisation de bosser mais pas l'agrément pour cause
de non cqp dirigeant. Beaucoup d'entre eux se sente laisé .


En espèrant que le CIAC (si j'ai tout compris) soit magnanime ave ces derniers. Dans tout les cas çà sent le tribunal administratif de grande ampleur.

EFITEC 01/02/2012 12:57


Bonjour


A l'instant : aucune structure CIAC sur Fougères (Ouest). Le numéro de téléphone est celui du standard de la Préfecture. Derrière, toujours le même personnel sans réponse. Peut être un peu plus
d'infos en fin de journée, après la réunion des préfectures de l'Ouest.

83-629 01/02/2012 16:30



tenez moi au courant ;-)



Christian 01/02/2012 00:56


Ne cherchezc pas, j'ai trouvé !


http://www.initiadroit.com/dossiers.php?theme=23 

83-629 01/02/2012 10:35



interessant ce lien ;-)



Christian 01/02/2012 00:52


Bonsoir.


Exact !


Je voulais écrire B3 et non B2. J'ai également écrit "à l'époque". J'ai encore quelques offres "ANPE ( de l'époque ! ) imprimées pour mes dossiers d'embauche sur lesquelles étaient
mentionnées "extrait de casier judiciaire à fournir". Et il me semble encore que c'était l'employeur qui faisait la demande d'agrément en préfecture. SECURIFRANCE le demandait, AUTAN puis NOV'AP
( aujourd'hui SAMSIC ) également ( SECURITAS,LANCRY, FOSS, PROGARD, etc... ). J'ai souvenir de commander ces bulletins directement sur le net à Nantes :


 https://www.cjn.justice.gouv.fr/cjn/b3/eje20


Comme la pub pour les lunettes : "mais çà , c'était avant...".


Cordialement.


Info à verifier : une lecture et seulement lecture serait pssible en faisant une demande de visualisation des B1 et B2 au greffe du TGI. Lecture et paraphe dans leurs locaux. un collègue
juriste pourrait-il affirmer ou infirmer cette "info" ?

Stylee 31/01/2012 21:40


Christian : Depuis quand un extrait de casier judiciaire (bulletin n°2) est exigé à l'embauche dans une EPS ? Il n'est d'ailleurs pas possible au "quidam lambda" de pouvoir obtenir un "B2".

Christian 31/01/2012 19:43


Bonjour,


pour revenir à la question initiale "Quid du SSIAP 1 mal intentionné, voire délinquant notoire ou en devenir ?".


Je me rappelle avoir toujours fourni des extraits de casier ( bulletin 2 exigé à l'embauche ) pour justifier ma bonne "moralité" quelque soit le poste demandé : d'abord "simple"
agent ( ADS à l'époque ), puis ERP1/IGH1, SSIAP 1 puis 2.


Pour info et relancer le débat, j'ai obtenu mon attestation d'aptitude professionnelle "activité de surveillance et de gardiennage" en ayant fourni à l'employeur ( en 2008 ) des BS intitulés ( au
choix ! ) : agent d'exploitation, ads incendie ERP1, SSIAP 1,2 et 3 ( entre 2004 et 2008 ). Beaucoup de SSIAP ont ainsi obtenu la carpro avec le numéro qui va bien sur des bases
"incendie/secourisme"... CQFpasD...

Stylee 31/01/2012 16:30


Bonjour Yves,


Dans votre post de 06h32, vous dites que "vous ne polémiquerez pas ici", et à 06h55, vous repostez un message incendiaire qui, forcémment, au vu des propos tenus, ne peut qu'exacerber la
polémique.


 

yves 31/01/2012 06:55


De même et je rajoute, j'ai toujours été d'accord sur les textes et vous est toujours suivi sur vos propos.


Demandez vous pourquoi on en est arriver là?


Essayer de prendre du recul (vous en étes incapable je pense pour l'instant)


Le seul soucis, vous etes devenu paranoiaque


Vous vous entendez bien pour une pseudo"greve générale" aec les syndicats qui représente les ads  de sociétés de sécurité privé alors que vous leurs cracher a la guelle a longueur d'année.


Vous faites de la politique et préserver vous même votre commerce.


vous l'avez senti, n'est ce pas?


Vous ne défendez rien a part votre égo....


Et comme vous ne lisez rien des autres qui vous contredisent parfois, vous vous contentez de votre pensé.


Ayez une position équilibré vous méritez mieux que tout cela....


cordialement


 

yves 31/01/2012 06:32


j'attendais cela cher davidB, mais je ne polimiquerais pas ici, car votre devoir de réserve pour votre cas a été largement dépassé.J'espère le le colonel E... du SDIS Isère vous le rappelera


Et ce blog n'est pas un forum, ne vous en déplaise.....


 


 

David 31/01/2012 06:04


On parle de moi ?


Merci à vous de me voir partout ! J'observe que je suis populaire et je je hante l'esprit de certains ! Certainement du au fait que je suis l'empêcheur de tourner en rond ! Yves: Vos arguments
sont tellements non justifiés qu'il ne m'est même pas utile de contre argumenter.


Pour finir, vu le peu de personnes (toujours les mêmes) qui ne sont pas en accord avec moi et donc avec l'application des textes, ej ene m'inquiète pas.


ps: Yves: plutôt que de faire votre thérapie sur des forums en critiquant tout le monde, demandez-vous pourquoi vous êtes le seul ou presque à vous étonner qu'on puisse laisser mes écrits ici ou
là sans souvent les contredire (difficile de contredire un texte officiel)


Au plaisir

83-629 31/01/2012 10:16



Il est bon en effet d'avoir des visions differentes sur un sujet, cela s'appel la démocratie ;-)


 


 



yves 30/01/2012 20:05


Pas faux sur les médiateurs sphe , c'est bien vu dailleurs car rarement souligné.


Pour 83-629, je suis désolé si mes propos sentent parfois mauvais, mais je crois que ce débat qui est devenu hyper agressif et totalement vérouillé sur les autres sites ,çà m'attriste car aucun
site ne propose une solution durable, a part le fait de vociférer sur pole emploi(si ils connaissaient un tant soit peu le fontionnement de pole emploi....), d'appeller a evacuer les erp pour
faire greve d'un côté et de l'autre créer des outils de destruction massive de société et d'emploi (cnaps) et avec l'accord de "l'olligarche des incapables" (que je vous conseille toujours de
lire au passage...)


Bref c'est un beau gachis.


Quand aux sapeurs pompiers, les ssiap commence a peine a étre un poil reconnu, les bureaux prevention avec lesquels j'ai de bon rapport dans le cadre de mes dossiers, connaissent tout cela par
coeur, la réponse est souvent "çà c'est de la politique mon pauvre yves...."


Ils font preuve de beaucoup de retenu a ce sujet laissant cela au politique et au legislateurs (comme ils disent)


Cela s'appelle l'obligation de réserve aussi avec une certaines ethiques.


Je peux vous dire que si j'etais encore sapeur pompier volontaire (je l'est eté 7 ans), je ne m'amuserais pas a écrire ce que j'ecris avec mes réactions parfois epidermique sur ce blog.


Je pense que vous etes honnete sur ce blog, 83-629 et suis persuadé que sphe est un excellent professionnel passionné.


J'essaierais a l'avenir de peser mes mots afin de paraitre moins orienté et moins aigri vis a vis d'une pseudo élite qui malgré leurs dire ont oublié la base des ADS et ADSI , ces derniers
d'ailleurs sont souvent paumé au vue du nombre de question que l'on me pose sur la sureté et les ssiap.


cordialement


 


 


 

Sphe 30/01/2012 18:43


"heu yves je pense que davidb est sphe ;-)"


Davidb n'est pas le seul à penser ce qu'il pense. Rapprochez-vous des acteurs de sécurité civile (pompiers principalement) et vous observerez l'empleur du mouvement.


Mosy: Je n'abuse pas en disant que le créateur du blog pense à défendre son activité. Demandez-vous à qui profitera la récupération d'activités lorsqu'elles seront rendues exclusives à la loi
de 83 ! Observez la dernière modification de la convention 3196 (pas encore publiée) afin d'observer la "pieuvre". Plus ç ava et plus ils veulent récupérer d'activités ! Même les médiateurs sont
maintenant dans le convention 3196 hors lorsqu'on connait la profession (la vraie pas celle qui consiste à faire de la sécurité en ayant l'appelation médiateur) de médiateur, n'importe qui vous
dira que la retrouver dans cette convention c'est: n'importe quoi

Mosy 30/01/2012 17:17


bonjour à tous,


Merci à Sphe pour sa réponse (et aux autres pour leurs commentaires). Effectivement Sphe, la "bataille" porte bien sur les SSIAP dans les ERP/IGH c'est ce que je disais mais on entend parler
"d'agent de sécurité incendie" (au sens large) dans ses forums. Parmi les agents incendie il y a aussi les ESI sur ICPE SEVESO... quid de la possibilité selon vous de faire de l'incendie en site
industriel ET de la sûreté...


Exemple : "Once upon a time" (comme dirait l'autre...) un site qui est une installation nucléaire niveau 1 sur lequel les agents font du contrôle d'accès et des rondes
de protection physique et de sécurité incendie et pour lesquels une exigence de compétence CQP APS/EPI/ESI/H0B0/PSE2/LOT DE SAUVETAGE/ARI/ N1/PR1 + ASCC (pour certains) est prévue
par le cahier des charges et par la réglementation en vigueur. Sachant qu'un des agents chargé du contrôle d'accès fait partie de la garde opérationnelle et peut être amené à intervenir en
incendie (ou pour une manoeuvre opérationnelle) à tout moment de sa vacation... Or j'entends dans ces forums qu'un agent peut faire de la sûreté et de la sécurité incendie mais à des moments
différents. Cela ne concerne que les SSIAP ou TOUS les agents... ?

Mosy 30/01/2012 17:17


bonjour à tous,


Merci à Sphe pour sa réponse (et aux autres pour leurs commentaires). Effectivement Sphe, la "bataille" porte bien sur les SSIAP dans les ERP/IGH c'est ce que je disais mais on entend parler
"d'agent de sécurité incendie" (au sens large) dans ses forums. Parmi les agents incendie il y a aussi les ESI sur ICPE SEVESO... quid de la possibilité selon vous de faire de l'incendie en site
industriel ET de la sûreté...


Exemple : "Once upon a time" (comme dirait l'autre...) un site qui est une installation nucléaire niveau 1 sur lequel les agents font du contrôle d'accès et des rondes
de protection physique et de sécurité incendie et pour lesquels une exigence de compétence CQP APS/EPI/ESI/H0B0/PSE2/LOT DE SAUVETAGE/ARI/ N1/PR1 + ASCC (pour certains) est prévue
par le cahier des charges et par la réglementation en vigueur. Sachant qu'un des agents chargé du contrôle d'accès fait partie de la garde opérationnelle et peut être amené à intervenir en
incendie (ou pour une manoeuvre opérationnelle) à tout moment de sa vacation... Or j'entends dans ces forums qu'un agent peut faire de la sûreté et de la sécurité incendie mais à des moments
différents. Cela ne concerne que les SSIAP ou TOUS les agents... ?

yves 29/01/2012 21:15


certes sphe, notre amis blogueur abuse un peu je le conviens.


Par contre le fait que vous remmettiez en doute le fait qu'il ecrit cela pour s'assurer de son chiffre d'affaire dans sa société de sécurité vous y allez fort aussi.


On sait pertinemment que ce propos ressort régulièrement sur le forum de la relève pour dézinguer les 2/3 pauvre clampins qui débatent a l'infini avec daviB président du GSSIAP.


Ces mêmes clampins (je ne comprend pas pourquoi les admins on toujours pas mis un ola sur ce membre trés agressif envers ceux qui ne sont pas d'accord avec lui ) ecrivent souvent
honnetement  d'ailleurs.


Je vous l'ai déja dit je suis pour la séparation dans l'etat , mais une table ronde avec de VRAIS représentant de la sureté et ssiap s'avére incotournable si on veut arréter de s'etriller ici et
là depuis bien trop longtemps.


Je vous rejoins par ailleurs sur les "conditions morales" des agent de sureté.


Petit exemple qui date de 2/3ans:


Un garçon se voit accepter son agrément  dans la société que je gérait alors qu'il etait multiples fois jugé et emprisonné pour son passif houleux ( il s'avère que je lui ai proposé de
bosser pour moi a l'époque, et pour tout dire cela a été un de mes meilleurs éléments) il avait décidé de prendre enfin le "bon chemin.


 


Une jeune femme se voit refuser (tjr dans ma société) son agrément du fait que ses grands parents ont été des dangereux révolutionnaire contre le régime de pinochet au chili (véridique)


 


On voit bien ici, et c'est toujours d'actualité maintenant les dissonnaces d'un système aléatoire, et ne croyez pas que le cnaps va régler tout cela, pour moi cela risque malheureusement d'etre
pire.


enfin pour notre ami blogueur.


Croyez vous que l'on devrait étendre la loi de 83 au Sapeurs pompiers?


Car c'est bien connu, les meilleurs pyromanes sont souvent pompiers^^


JE ----------------->


Cordialement


 

83-629 30/01/2012 14:52



heu yves je pense que davidb est sphe ;-)


mais je préfère largement sphe, qui lui n'es pas agressif, pas condécendant et ouvert au dialogue



Sphe 29/01/2012 19:18


Bonsoir Mosy,


Attention car le SSIAP ne concerne que les ERP et IGH.
Il arrive souvent, en "Code du travail" (secteur tertiaire) de retrouver des équipes incendie/secourisme uniquement formées E.P.I & E.S.I. Rien ne l'interdit puisqu'aucune qualification est
imposée. POur en revenir à ce que vous dites, il serait effectivement bien que ceux qui votent les lois soient aussi clean que ce qu'ils imposent aux salariés de la sécurité privée. Comble du
comble: Le délégué interministériel à lui même été condamné pour mise en danger de la vie d'autrui et délit de fuite! Bel exemple

Mosy 29/01/2012 16:13


Bonjour Sphe, je suis en partie d'accord avec vous. Notre profession mérite qu'on y fasse le ménage. Pour éviter les questions sur mon intérêt personnel, je travaille dans la sécurité privée
depuis 1983 et suis aujourd'hui formateur pour L'Ecole Securitas à Marcq en Baroeul dans le Nord, mais ne forme pas au SSIAP (déja trop de boulot sans ça, donc quelqu'un d'autre s'en charge) et
ne suis pas dirigeant. Je fréquente bcp de forums comme SSIAP.com, la relève, 83-629, securiteprivee-enfrance.com et je lis beaucoup de chose sur les "ssiapistes".


Hormis l'intéret personnel de gestionnaires de forums et d'intervenants patrons d'entreprises de sécurité privée ou de sécurité incendie, qui n'ont aucun intéret dans le fait que les EPS
puissent proposer de la sécurité incendie et des prestation de sûreté et donc l'intégration à la loi de 83 (le combat porte principalement en ERP/IGH, j'entends assez peu parler des ESI en
SEVESO ou en INB par exemple pour lesquels c'est probablement moins intéressant financièrement et sur le plan de la garantie responsabilité), je ne m'explique pas pourquoi il y a
autant de combats contre la question des conditions de moralité; Je n'ai trouvé nulle part de courrier qui demande aux députés, représentants de l'état de préserver l'interêt public en prévoyant
des conditions de moralité hors assimilation à la loi de 83.


Dans un autre article, vous me dites que le fait d'être SSIAP ou non n'a aucune importance quant aux conditions de moralité. A ceci près qu'un SST ou un EPI est employé pour des missions qui
n'ont rien à voir avec la sécurité et il participe aux interventions en cas d'incendie ou de victime. Dans le cas des personnels de sécurité incendie (SSIAP) on parle de personnes qui ne font que
ça et qui sont recrutées pour leur compétences et leurs qualités spécialement pour veiller à la sécurité incendie et intervenir sur des victimes.

Sphe 29/01/2012 10:42


Je viens de penser à une chose.
Vous laissez penser dans vos articles qu'il est impossble d'être agent de sécurité lorsqu'on a été condamné mais en réalité ceci est totalement faux. Il est plus que courant de
voir des agents avec un casier judiciaire car dans le processus d'agrément les préfectures, et maintenant le CNAPS, doivent analyser la situation du demandeur et si ça condamnation n'est pas
récente alors il obtiendra son autorisation d'exercer le métier d'agent de sécurité privée. Crier au loup n'y changera rien. Comme dit le dicton: Il faut balayer devant sa porte avant de vouloir
faire le ménage chez les autres.

83-629 30/01/2012 14:56



Entre ne rien demander, et faire un "minimum" (casier vierge) il y à quand même une difference ...



Sphe 29/01/2012 10:23


Vous vous obstinez dans votre croisade contre les SSIAP. Mais pourquoi se limiter à eux ? Pourquoi ne pas demander également une bonne moralité pour les E.S.I, les E.P.I, etc ? Vous avez vraiment
un raisonnement particulier et on peut se demander pourquoi ? L'appât du gain pour votre société de gardiennage ?

83-629 30/01/2012 14:58



je ne suis pas "anti-SSIAP", je suis moi même SSIAP 3,


je trouve dangereux de sortir les SSIAP de la loi 83-629,


car si actuellement l'abus est sur des agents de sûreté faisant office de SSIAP aussi, malgré tout ils on quand même une moralité et une aptitude,


Je pense que l'abus sera inversé: ce serons les SSIAP sans agrément préfectorale qui se verrons assurés des missions de sûreté.


 


Et qui va se plaindre ?