Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 09:00

Ce document est une mise à jour de celui émis le 1er juillet 2012. Les positions gouvernementales ne sont pas encore formalisées. Cependant, la veille de l’USP et des autres organisations patronales - Medef, CGPME - permettent de préciser ici les tendances en cours qui auront un impact fort sur les coûts 2013 de la main d’oeuvre dans nos métiers.

 

5 à 6 % d'augmentation

Notamment du fait de:


Accord triennal 2011 - 2013.

Dans le cadre du dialogue social de la profession, les partenaires sociaux ont signé en 2010 un accord de salaires pour les année 2011, 2012 et 2013. A ce titre, les salaires de la convention collective des métiers de la sécurité augmenteront de 2%  le 1er janvier 2013.

 

Perte de l’exonération de 0,5€ par heure supplémentaire :

ce changement législatif a eu lieu au 1er juillet 2012 et n’a pas été pris en compte dans les coûts 2012. Les heures supplémentaires sont aujourd’hui l’une des seules flexibilités utilisables pour assurer la permanence des prestations. L’impact sur les coûts de la prestation varie d’une façon importante en fonction des prestations assurées.

 

Causes sociétales :
Nos professions de main d’oeuvre sont touchées depuis plusieurs années par une évolution des comportements à l’embauche ou dans la relation contractuelle entre le salarié et son employeur.

 

• ceci se traduit en particulier par une très forte judiciarisation et une explosion des coûts associés. C’est un fait à prendre en compte bien au delà d’un simple renvoi à la politique RH de telle ou telle entreprise.


• de même, les comportements des populations, en particulier jeunes, ont fortement évolué et cela malgré toutes les réponses trouvées par les entreprises.
Le turn over en forte augmentation génère des coûts structurels (accueil, encadrement, absences imprévues etc.) en forte augmentation.


• enfin, les populations employables et l’évolution des technicités impliquent aujourd’hui une augmentation des dépenses en éducation et formation.

 

Fonctionnement :
• si par le passé, nous n’avons jamais mis en avant ce thème, aujourd’hui il n’est plus possible de l’ignorer.
De l’augmentation du coton de 45% en 2011 qui impacte directement le coût des uniformes, en passant par le gasoil ou l’inflation qui fait glisser loyer et fonctionnement en général, ces augmentations ne peuvent plus être prises « sur les marges ». Les frais de fonctionnement, hors salaires, pèsent de 5 à 10% du chiffre d’affaires. A 3%, ces coûts augmentent sensiblement plus vite que l’inflation.

 

• dispositions à venir : comme le SMIC qui a augmenté au 1er juillet dernier, ou l’annualisation des allègements de charges sur les bas salaires qui a eu lieu en cours d’année, nous subissions maintenant depuis 3 ans et en permanence au fil des mois des mesures non attendues mais très concrètes en termes de coûts. Là aussi, niés ou refusés, ces coûts doivent être pris en compte car ils sont bien réels. Nous savons déjà par exemple que le CQP passera de 70 à 140 heures au 1er janvier 2013.

 

 

TELECHARGER LE DOCUMENT COMPLET

Partager cet article

commentaires

Isnogoud 15/10/2012 16:56


L'argumentaire pour justifier de l'augmentation du coût dans les métiers de sécurité sur le passage de 70 h à 135 heures pour le CQP APS de branche ne tient pas.


Ce sont Pôle emploi et les OPCA et/ou le stagiaire directement qui financent la formation du CQP APS.


Les entreprises de prévention et de sécurité elles se contentent d'embaucher les agents après l'obtention du CQP APS.


L'USP à mon sens devrait revoir cet argumentaire qui laisse entendre que ce sont les entreprises des métiers de la sécurité qui financent directement la formation du CQP APS rédigée par la
branche elle-même.


Elles cotisents certes aux OPCA mais certainement pas sur la totalité...


l'USP dans sa communication laisse entendre que seule la formation CQP APS donne l'aptitude professionnelle et que donc "elle finance la formation "alors que c'est totalement faux d'autres titres
donnent l'aptitude professionnellle.