Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 16:10

- Vous estimez être victime ou témoin d'un comportement susceptible de mettre en cause des agents affectés dans un service de la police nationale, ce formulaire vous permet de le signaler. Votre déclaration, qui ne constitue pas un dépôt de plainte, sera traitée dans les meilleurs délais.

 

- Vous devez obligatoirement vous identifier à l'aide du formulaire ci-dessous pour effectuer un signalement. En cas d'urgence, contactez le 17.

 

- Toute dénonciation mensongère sera systématiquement signalée à l'autorité judiciaire aux fins de poursuites et pourra, le cas échéant, faire l'objet d'une plainte du ministère de l'intérieur : l’article 226-10 du Code Pénal dispose en effet que « la dénonciation, effectuée par tout moyen et dirigée contre une personne déterminée, d'un fait qui est de nature à entraîner des sanctions judiciaires, administratives ou disciplinaires et que l'on sait totalement ou partiellement inexact, lorsqu'elle est adressée soit à un officier de justice ou de police administrative ou judiciaire, soit à une autorité ayant le pouvoir d'y donner suite ou de saisir l'autorité compétente, soit aux supérieurs hiérarchiques ou à l'employeur de la personne dénoncée, est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende. ».

 

 

http://www.police-nationale.interieur.gouv.fr/Organisation/Inspection-Generale-de-la-Police-Nationale/Signalement-IGPN

 

 

Partager cet article

commentaires

ANGOT 16/11/2016 21:25

N'AYANT PAS RECU D'ACCUSE DE RECEPTION DU SITE INTERNET CENSE ETRE LE SITE OFFICIEL DE L'IGPN, EVIDEMMENT C'EST LES ELECTIONS PRESIDENTIELLES, JOYEUX YOPUGKIPPOUR!

à igpnsignalement@
interieur.gouv.fr
date 16/11/16 19:52
objet Plainte
pièce(s) jointe(s) 1 fichier(s) envoi d'un ...pdf (98.89 ko)
Date: Wed, 16 Nov 2016 19:52:07 +0100 (CET)
From: Angot Sebastien
ReplyTo:
Angot Sebastien
To: igpnsignalement@
interieur.gouv.fr
MessageID:

Subject: Plainte
MIMEVersion:
1.0
ContentType:
multipart/mixed;
boundary="=_
Part_13031_1165669684.1479322327681"
XMEbouncedomain:
orange.fr
XOriginatingIP:
[90.56.167.226]
DispositionNotificationTo:

XWUMFROM:
|~|
XWUMTO:
|~|
XWUMREPLYTO:
|~|
Madame, Monsieur,
Je vous informe par la présente lettre que je suis victime de harcèlement et d'accusations
mensongères d'un prétendu agent du ministère public de la police nationale de Dijon.
Je vous joins le texte du courriel que je lui réponds ce soir cidessous
et en pièce jointe, le courriel
avec l'entête
détaillée:
Vous en souhaitant bonne réception,
Avec mes meilleures salutations.
Sébastien ANGOT
"Mon cher Monsieur,
Major MATLOSZ,
Je ne comprends pas votre revendication déplacée et injuste, qui peutêtre
laisse apparaître une
orientation personnelle vers les personnes que je poursuis par le Tribunal de Grande Instance de
Dijon dans une plainte déposée en main propre le (à vos dires) 17/10/2016. Vous revendiquez une
prétendue absence de courtoisie, mais dans vos messages téléphoniques laissés en mon
absence sur mon répondeur, vous dîtes vous nommer, tantôt, et phoniquement "MATELOT",
"MATOSSE", et vous leissez un numéro de téléphone mobile, dont je n'ai pas la possibilité de
vérifier l'identité y étant associée; pour en vérifier les propos de vos messages, j'ai donc, par
crainte, contacter à chacune de vos demande le commissariat de police de Dijon, qui,
probablement pour des raisons de mauvaises prononciations de votre identité sur les messages
que vous avez laissés sur mon répondeur téléphonique, m'a affirmé que vous ne faisiez pas ou
plus partie des effectifs de police nationale du commissariat de Dijon.
Voilà donc la raison de notre tardive communication. De plus, vous indiquez sur votre convocation
laissée ce matin dans ma boîte aux lettres, le numéro de téléphone d'une femme, dont je ne
connais ni l'appartenance aux services de police (car sur ce répondeur elle n'en fait pas la
précision); et je lui ai donc laissé un message vocal pour l'informer de la situation au numéro
indiqué sur cette convocation, le 0380445545.
Pour finir, dans votre message précédent ma réponse (cidessous),
le numéro de téléphone fixe
que vous indiquez ne comporte que 8 chiffres soit le "03805545".
contenu du message
En l'occurence, j'en déduis devant vos abjectes remarques et usages, semblant s'apparentés à du
vice de forme manifeste destiné à me mettre en porte à faux vis à vis des services judiciares, que
vous semblez être de mauvaise composition et orientés vers l'intérêt des gens que je poursuis
dans cette plainte, plainte qui reflète dans sa consitance, une apparente association de malfaiteurs
en bande organisée.
Dans ces conditions, je refuse d'être auditionné par vous, ni par qui que ce soit qui pourrait être
orienté vers votre intérêt, et je préviens les services judiciaires de votre ton et vos manières
intimidantes ressemblant à des menaces dissimulées.
Je vous prie donc ne plus prendre contact avec moi dans cette affaire jusqu'à sa réolution
complète par les services juridiques et judiciaires compétants, malgré le caractère "URGENT" que
vous semblez indiquez dans votre convocation écrite déposée à vos dire dans ma boîte aux lettres
le 16/11/2016.
Avec mes meilleures salutations.
Sébastien ANGOT
adresse mail: angot_sebastien@orange.fr
Tél.: 03 80 47 09 13 ou 03 25 90 32 47"
Sébastien ANGOT
adresse mail: angot_sebastien@orange.fr

guennou valerie 27/06/2016 16:10

c'est quoi ce blog , quel chose d'officiel ? car ce que j'ai lu comme commentaire c'est pas terrible!

guennou valerie 27/06/2016 16:04

Bonjour,
Hier lundi 26 juin, ma fille âgée de 19 ans à appeler le comissariat de courbevoie pour lui demander d'intervenir car je lui est demander de quitter la maison;A savoir ma fille ne revient a la maison que pour prendre ses affaire ou ramener des copains a la maison tout les jours. Je n'en peut plus. J'ai eut la surprise de voir arriver 4 policiers pas trés aimable envers moi ( c'est le moins que l'ont peut dire). 2 sont partis dans la chambre avec ma fille et 2 sont restés avec moi dans le salon. J'avais une cigarette à la main qu'ils mon fait éteindre de force alors que j'étais chez moi. On ma traiter comme de la merde (exuser moi) et un policier ma hurler dessus juste devant l'ascenseur . J'ai essayer de savoir pourquoi ce jour en téléphonant au commissariat de courbevoie. On m'a dit que c'étais normal et on m'a racrochez au nez. J'ai retéléphoner au commissariat et une jeune femme m'a repasser la meme personne alors que je demandais un responsable. Bien sur idem. Je ne sais plus quoi faire face à un commissariat qui se croit tout permis.
Merci de me répondre

messager 06/05/2016 13:06

Adore allah unique que allah est le seul sans fils decouvrir l islam et attention il existe un tourment mondiale va detruir la mécréance informer votre famille ou amis ou la police

messager 06/05/2016 13:05

Adore allah unique que allah est le seul sans fils decouvrir l islam et attention il existe un tourment mondiale va detruir la mécréance informer votre famille ou amis ou la police