Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 09:00

A l'appel écrit et solennel du SNES à la constitution d'une plate-forme patronale réunissant enfin l'ensemble de la branche lancé lors de la 7 ème édition des Trophées de la Sécurité 2012,  


l'USP, en la personne de son Président, a répondu à la tribune des Trophées en s'engageant formellement en public pour la première fois, reconnaissant en effet "que le temps était venu de nous rassembler dans le respect de nos identités sous la bannière commune d'une Fédération de la Sécurité Privée". 

"Dont acte : Passons de l'agitation à l'action" rebondissait alors pour le SNES, Jean-Pierre Tripet, vice-Président représentant le Président retenu. Ce qui permettait en conclusion  à l'animateur de la soirée, Marc Dumas, de prendre au mot les deux partenaires patronaux majeurs de la branche en clôturant la soirée par un  engageant :
"RDV dans un an pour voir où vous en êtes!".


C'est dire si, avec près de 45 nouveaux adhérents depuis le début de l'année, la principale organisation professionnelle de la surveillance humaine, le SNES, tient son rang et assume ses responsabilités en saisissant toutes les occasions pour monter au créneau et défendre en toutes circonstances l'intérêt des PME et des grandes entreprises nationales, patrimoniales et indépendantes qu'elle représente et rassemble tout particulièrement.

 


Partager cet article

commentaires

k9info 25/09/2012 09:26


Je ne vois pas l'intérêt de la fédération, sauf pour rendre service au MI


Afin d'eviter plusieurs personnes à la table des négociations.


Avant d'adhérer à la fédération il faudrait avoir les statuts et les marges de manoeuvres des différents partis


Et surtout qui va faire quoi

83-629 25/09/2012 09:29



en effet, c'était une volonté des pouvoirs publique d'avoir une voix globale et forte concernant la profession, et non plusieurs acteurs ...


 


ANDMS oublié ?



k9info 25/09/2012 09:22


Je ne vois pas l'intérêt de la fédération de sécurité.


Sauf pour éviter d'avoir plusieurs personnes à la table ronde lors des négociations.


Et avant d'adhérer à la fédération il faudrait avoir les statuts et les marges de manoeuvres des différends partis.


Et surtout qui va faire quoi ?