Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 08:00

Quand on vous dit qu'il y à une très forte concurrence dans le monde de la sécurité ... même jusqu'aux syndicats patronaux !!

http://www.devisdetective.com/images/common/concurrence-deloyale-detective.jpg

 

Même si cela donne une réelle vision de "guerre" des clans, les deux syndicats nous donnent rendez-vous sur le même sujet : le CNAPS. Et ce à une même date: le 10 novembre 2011.

 

Mais à deux endroits différents: l'un au palais du luxembourg, l'autre au pavillon Dauphine ...

 

Avec de nombreux "invités" communs : Bauer, Blanchou, Patrick de La Guéronnière, ... 

 

Dommage que ces deux rendez-vous ne soient pas "UN" , que ces deux syndicats n'aient pas pu "s'entendre" pour créer UN événement majeur pour le monde de la sécurité privée. Cela aurait pu éviter aux invités de se couper en deux sur une même journée, et éviter de leur montrer d'une façon aussi évidente l'existence de dissensions au sein même des organismes patronaux.

 

Alors lequel choisir ? le séminaire du SNES ou celui de l'USP ?

De toute façon, on aura les mêmes invités "phares" et le même sujet ...

 

Je n'imagine même pas lorsqu'il faudra présenter au  CNAPS et  aux CRAPS des personnalités issues de ces deux syndicats: Guerre nucléaire en vue ?

Partager cet article

commentaires

k9info 24/10/2011 12:37



Bonjour,


Combien d’ancien fonctionnaire on crée leurs sociétés de sécurité, sans rien connaitre de la sécurité privée ?


Beaucoup d’entre eux connaissent la sécurité publique, mais le rôle et devoir des sociétés de sécurité ?


Il aurait été préférable que le contrôle et lieu avec deux pro de la sécurité privée et un ancien fonctionnaire.


 



83-629 25/10/2011 23:07



3 personnes pour controler ? cela est beaucoup trop ! (ils seront que 109 !)


On verra bien avec ce binome et je pense que le CNAPS s'adaptera aux conditions réels de terrain !



K9info 22/10/2011 12:59



Bonjour,


Devant le nombre de chômeurs en France, pourquoi le CNAPS recrute 2 anciens fonctionnaires qui
bénéficie déjà d'une retraite et pourquoi pas faire l'inverse


Le travail demande un maximum de connaissance en sécurité privée


Personnellement j'ai déjà participé à des séminaires du SNES, j'ai vu ce que je voulais voir, par contre la réalité c'est autre chose.


Du bla bla oui mais de l'action envers les prix cassés ou
autres alors ?


 


 



83-629 24/10/2011 11:00



Pour le recrutement d'anciens fonctionnaires, j'espère que c'est pour tirer profit au maximum de leurs expériences acquises ...


En effet, comme le monde de la sécurité privée est "spécial", des connaisseurs du sujet sont nécessaire pour un bon contrôle. Je me revoit encore à discuter avec des personnes de la BAC du coin,
me demandant de quel type d'arme de poing nous pouvions porter ...


 


Il est dommage d'attendre la venue du CNAPS pour contrôler ... ce que les syndicats auraient pu commencer bien avant ! (à l'image d'un syndicat de PM très "actif" judiciairement)



yves 21/10/2011 23:49



c'est tellement vrai ce que vous dites et navrant cette situation!.


 


 



83-629 24/10/2011 11:01



En effet, la guerre est déclaré ! ;-)