Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 22:45

Faites savoir à la Délégation aux coopérations de sécurité les risques de notre métier  (seules les entreprises de sécurité et service interne sont "autorisées" à remplir le questionnaire en ligne ... mais si votre entreprise ne le fait pas. faites-le à sa place :-)   ). Ceci pourra sûrement être utile et utilisé pour la sécurité de nos confrères agents de sécurité !

 

Recueil d'informations relatives aux atteintes à l'encontre des agents privés de sécurité

 

L'Observatoire statistique des atteintes aux agents privés de sécurité a été créé en 2013. Il vise, à travers plusieurs sources, à objectiver les atteintes dont sont victimes les agents privés de sécurité et à être un outil au service des entreprises du secteur, notamment en matière de prévention des risques et de communication avec le CHSCT.

 

L’application informatique LIMESURVEY permet de mener par internet des sondages auprès d’une large population. L’enquête à laquelle nous vous convions se fait via le lien : http://enquetes.inhesj.fr/index.php/183252/lang/fr (site hébergé par l’Institut des hautes études de la sécurité et de la justice).

 

Ainsi notre objectif est de recueillir des informations auprès des entreprises privées de sécurité et des services internes de sécurité concernant chaque atteinte ou agression, avec plainte ou non, dont sont victimes leurs agents privés de sécurité

Le traitement statistique global respecte la confidentialité des données et aucune information à caractère personnel ne peut être diffusée. Il vous est loisible d'extraire, pour votre propre utilisation, les données que vous aurez rentrées dans cette application.

 

Les destinataires des données sont : la Délégation interministérielle à la sécurité privée, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales et les entreprises privées de sécurité qui saisissent des données sur l’application informatique en ligne « Recueil d'informations relatives aux atteintes à l'encontre des agents privés de sécurité ».

A chaque agression d’agent privé de sécurité, il est proposé aux entreprises et services internes de sécurité employant l’agent de remplir ce formulaire électronique.

 

Celui-ci se compose de 5 pages internet : 

-une page de présentation des objectifs de l’Observatoire, 

- trois pages de questions et une dernière page synthétisant les informations communiquées.

 

La saisie des divers éléments ne vous prendra que peu de temps, la durée moyenne de saisie étant estimée à 3 minutes :

- Identité de l’entreprise et numéro d’agrément délivré par le CNAPS : afin de définir précisément le périmètre des entreprises concernées et de permettre une extraction des données pour chaque entreprise qui le souhaite. 

- Identité de l’agent : aucune information nominative n’est demandée.

- Circonstances de l’agression.


 

DECLARER UNE ATTEINTE CONTRE UN AGENT DE SECURITE

Partager cet article

commentaires

Figaro 20/07/2014 06:14


"il est
proposé aux entreprises et services internes de sécurité employant l’agent de remplir ce formulaire"


Ce
qui serait formidable, c'est que cela ne soit pas proposé, mais obligé. Et ce qui serait encore plus formidable, c'est qu'il soit possible aux agents eux-même, de renseigner les agressions qu'ils
subissent de la part des employeurs. Mais l'INHESJ étant contrôlé par le patronat...

83-629 20/07/2014 19:00



Après "il" ne vérifie pas QUI le rempli ... donc suivez mon regard ...


 


Après en effet, une obligation,  comme pour un AT, de déclaration d'agression pourrais être bénéfique a la profession.