Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 07:00

Armée privée

Le Conseil national a adopté mardi une nouvelle loi interdisant aux entreprises privées d'offrir des services de mercenaires.

 

La Suisse va interdire aux entreprises privées d'offrir des services de mercenaires à l'étranger. Le Conseil national a adopté mardi cette nouvelle loi par 124 voix contre 2. La gauche s'est abstenue, vu que la droite a nettement réduit la portée du projet sur les autres activités de sécurité à déclarer aux autorités helvétiques. Le dossier retourne au Conseil des Etats.

 

La nécessité de légiférer pour sauvegarder la réputation de la Suisse n'a pas été combattue. D'autant plus que, comme l'ont souligné certains orateurs, le marché international de la sécurité est très juteux et se chiffre en centaines de milliards de francs.

 

La suite de l'article: http://www.lematin.ch/suisse/Vers-une-interdiction-des-mercenaires/story/22417589

Partager cet article

commentaires

L'inconnu 14/09/2013 12:48


Il est important de faire la différence entre le mercenariat et les entreprises de sécurité militarisée. Tous les pays d'Europe interdisent le mercenariat (pas que la Suisse), mais
les entreprises de sécurité militarisée exercent sur un marché nouveau et légitime de la sécurité privée.