Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 11:00

Les syndicats des entreprises de sûreté aéroportuaires ont appelé vendredi le personnel à une grève reconductible dans tous les aéroports de France, pour obtenir notamment des revalorisations de salaires, a-t-on appris de source syndicale.

 

http://d17670627.u114.surftown.fr/images/airport-security.jpg

 

Le syndicat national des employés de la prévention et de la sûreté (SNEPS)/CFTC ainsi que la CFDT, CGT, FO, SUD et UNSA ont appelé à la grève les 10.000 salariés des entreprises de sûreté aéroportuaires en France, qui contrôlent notamment les filtrages, précise le SNEPS/CFTC dans un communiqué. Cette grève "reconductible" a été décidée en intersyndicale.

Les préavis ont été déposés dans toutes les entreprises de sûreté aéroportuaires de France (ICTS France, Securitas, Brink's, Alyzia Sûreté, I Sec, Vigimark, Samsic, Serris, Securus), selon le communiqué. "Cette grève sera dure", a prédit Claude Nelta, secrétaire général adjoint du SNEPS/CFTC à l'AFP, parlant d'une "exaspération de la profession".

Les syndicats exigent des revalorisations de salaires. Ils font notamment valoir que le personnel de l'aéroport de Marseille Provence gagne en moyenne 200 euros de plus que les salariés des autres aéroports et exigent un "traitement identique". "Cela fait des mois qu'on réclame des augmentations de salaires", a aussi indiqué Danielle Hanrion, déléguée CGT pour l'aéroport de Roissy.

Les syndicats dénoncent par ailleurs "des mauvaises conditions de travail" et une "pression hiérarchique", selon le communiqué du SNEPS/CFTC. Contacté par l'AFP, Aéroports de Paris n'était pas en mesure de faire un commentaire dans l'immédiat. 

 

  • Les revendications des salariés portent sur :
    • augmentations de salaires,

    • mise en conformité des coefficients,

    • revalorisation ou la mise en place de primes transports,

    • passage de salariés à temps partiel à temps complet pour ceux qui le souhaitent,

    • reprise du personnel à 100% lors de transferts de marchés,

    • Augmentations des primes paniers,

    • respect de la vie personnelle et familiale dans la mise en œuvre de plannings harmonisés,

    • Pour palier au problème de sous effectif, l’embauche de personnels supplémentaires,

    • prise en compte des revendications des salariés et de la CGT dans chacune des entreprises,

    • prime de 13ème mois.

+ d'informations:

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/12/12/97002-20111212FILWWW00517-aeroports-appel-vendredi-a-la-greve.php

 

http://cgt.securitas.so.free.fr/wik/wakka.php?wiki=ActualitesAutres

 

 

Partager cet article

commentaires