Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 07:00

Publié le 23-10-2013 à 12:23:21 par F.B



La sécurité, Ludovic Faucher est né dedans. Directeur adjoint de l’Agence Normande Surveillance, c’est son père qui créa l’entreprise en 1986.

Elle emploie aujourd’hui une quarantaine d’agents de sécurité. Leur travail ? “La protection des valeurs marchandes”, explique Ludovic Faucher. Concrètement, la lutte contre les vols, notamment les grands magasins de l’agglomération. “Nous ne remplaçons pas les forces de l’ordre”, précise-t-il toutefois. Les agents de sécurité sont donc à l’affût des faits et gestes, y compris des salariés : “40% des vols ont lieu en interne”. Selon le comportement des personnes appréhendées, coopérantes ou non, les agents de sécurité contactent la police.
Longtemps considérée comme “une voie de garage”, la profession vit depuis deux ans un profond tournant. “Pour être agent de sécurité, il faut maintenant valider un certificat de qualification professionnelle” et non plus seulement avoir un casier judiciaire vierge.

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires