Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 09:00

 Sécurité Privée : Pour mieux comprendre le fonctionnement, l’objectif et les missions du CNAPS, se préparer aux contrôles, appréhender les sanctions, Inscrivez-vous à une journée de formation «mise en conformité réglementaire»

 

Le MERCREDI 30 OCTOBRE 2013 DE 9h à 17h

au Matmut Stadium, 8 rue Oradour-sur-Glane - 69200 Vénissieux

informez-vous, anticipez, pour faire face aux contrôles du cnaps

 
Réservations par mail ou par téléphone auprès du
SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SÉCURITÉ
tél. 01 41 34 36 52 - contact@e-snes.org

Outre une approche directe et des échanges interactifs, le SNES vous propose un contenu pour mieux comprendre le fonctionnement du CNAPS et décrypter la réglementation :

­   Se préparer au contrôle

­   Comprendre l’organisation, l’objectif et les missions du CNAPS

­   Appréhender les sanctions

­   Se mettre en conformité

 

Cette formation est donc ouverte à tous les acteurs de la sécurité privée aussi bien les prestataires que les clients privées et publics. La formation aborde 5 points essentiels et comprend une partie théorique et une partie pratique:

·      La présentation du CNAPS à travers son organisation :

o   le Collège du CNAPS

o   la commission nationale d’agrément et de contrôle (CNAC)

o   les commissions interrégionales et locales d’agrément et de contrôle (CIAC). Son fonctionnement, son rôle et ses missions.

 
·      Les démarches à réaliser

·      Les contrôlés et les sanctions
·      Les chiffres et les statistiques

...

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Formation
commenter cet article

commentaires