Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 14:54

extrait du discours du ministre de l'intérieur , aux Assises de la Sécurité privée:J’entends également mettre l’accent sur la formation continue des agents de sécurité, en application du Code du travail qui fixe, pour l’employeur, une obligation d’assurer la formation nécessaire pour que le salarié s’adapte aux évolutions de son poste. Un décret précisera que cette obligation prend la forme d’un maintien des compétences, dispensé par un organisme agréé, et sous forme de stage. Le renouvellement de la carte professionnelle d’un agent serait subordonné au suivi d’un tel stage. Cette avancée réglementaire permettra de s’assurer d’une adaptation constante des professionnels de la sécurité aux évolutions de leurs missions, en termes de connaissance du cadre juridique, de savoir-faire techniques, mais aussi de savoir-être.

Partager cet article

commentaires

ikiev 12/12/2014 09:49

ça va servir à quoi juste rapporter de l'argent au centre de formation car l'agent ne sera pas plus expérimenté pour autant car chaque situation et lieux sont différent.

B A 14/12/2014 02:55

D accord avec ikiev les formateurs ont ils seulement exercer pour ensuite vouloir former

JL 12/12/2014 12:55

Bonjour,
Sur le chantier de Notre Dame de Paris la même question est posée à trois maçons. Que faites-vous ici ? Un répond « je taille une pierre », l’autre répond « je construis un mur » et le dernier dit « je bâtis une église ».
Il est bien de connaitre son travail, mais il est aussi important de savoir à quoi il sert. De la même manière il est important d’avoir les agents qui sont content de faire simplement de la sécurité, comme d’autres qui seront heureux d’être valorisés comme manageur d’une équipe et puis d’autres qui veulent s’investir en termes de gestion d’un service.
Dans les conventions collectives des entreprises de prévention et de sécurité nous trouvons chez les agents de sûreté aéroportuaire plusieurs catégories de salariés : agent, profileur, opérateur, coordinateur, chef d’équipe, superviseur. Chacun avec les compétences différentes ou améliorées à chaque étape. Si ces postes existent dans la sûreté aéroportuaire c’est que quelqu’un a identifié le besoin d’une telle structure pour, sans doute, maintenir la qualité des activités de la branche (tout comme dans la branche de la sécurité incendie).
De la même manière nous pouvons mettre en place une structure similaire pour, par exemple, les agents en grand distribution. Nous pouvons ainsi imaginer une structure comme : agent arrière caisse, agent prévention vol, chef d’équipe, superviseur, chef de site. Ainsi la qualité de la prestation sera améliorée et les compétences des agents valorisées.
Cordialement,

JL 11/12/2014 00:07

... pardon! Mauvaise manipulation du clavier...

Un rappel du cadre réglementaire ne pourrait être qu'une bonne chose pour nous tous.
Cdlt,

JL 11/12/2014 00:03

Bonsoir,
Il ne manque plus que la formation APS chef d'équipe puis APS chef de service et c'est bon! Nous serons au taquet!
Je trouve le commentaire de Di Dier assez pertinent, "pour tous ceux qui en eu leur carte par équivalence". C'est mon cas, d'ailleurs. Un rappel du cadre reglementa

bulldog 10/12/2014 10:34

slds:excellente initiative :les routier ont un FCO . Nous ont aura notre recyclage,ça ne peut être que salutaire pour la profession;

serge 10/12/2014 18:22

tout a fait d'accord avec vous

baffou 08/12/2014 21:49

Étant dans le métier depuis 16 ans, je suis les recyclage quand c'est nécessaire, mais je peut vous dire par expérience qu entre la théorie et la pratique sur le terrain il y a une grande marge. J'ai vu des agents respecter à la lettre les cours et se retrouver handicapées à vie. Dans le métier chaque situation est différente et il faut gérer. Les recyclage arrange certains employeur qui n ont pas trop de travail, ils envoient les agents en formation sur les périodes creuse.