Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 09:00

Poursuivis pour "violence en réunion", trois agents de sécurité de la discothèque "Le Duplex" - située sur le front de mer de Saint-Pierre - sont jugés ce mardi au tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Des peines allant de deux à quatre mois de prison avec sursis ont été requises à l’encontre de ces trois vigiles.

Les faits se sont déroulés durant la nuit du vendredi 9 au samedi 10 août 2013. Alors âgé de 22 ans, Tony L a affirmé avoir été tabassé par des vigiles dans une discothèque située sur le front de mer de Saint-Pierre. Le jeune homme avait alors porté plainte pour "violence en réunion".

Peu de temps après les faits, les déclarations du jeune homme ont été contestées par le gérant du Duplex. Selon lui, Tony L. aurait eu un "comportement violent" et le sang sur son tee-shirt était celui des videurs. Après le dépôt de plainte de Tony L., Norman Omarjee - l’avocat de la discothèque - a de son côté affirmé que c’est l’agent de sécurité qui a été agressé.

Publié par 83-629 - dans presse
commenter cet article