Un syndicat de la police Nationale prône la coproduction de sécurité et une sécurisation identique aux aéroports

Dans un communiqué de presse, le syndicat de police "Alliance" voudrait la mise en place, entre autres:

- d’une réelle coproduction de sécurité dans les transports. La sécurité est l’affaire de tous les acteurs qu’ils soient publiques ou privés. Par exemple, l’idée des portiques détecteurs d’objets métalliques ou des scanners aux rayons X ne peut être assurée que par des sociétés privées comme dans les aéroports. )

 

COMMUNIQUE

 

SECURITE DANS LES TRANSPORTS

Suite à la tentative d’attentat terroriste dans le train THALYS Amsterdam/Paris le 21 Aout 2015, il est primordial pour la sécurité de tous les usagers des transports ferroviaires de renforcer le dispositif des policiers.

Les évènements du Thalys ont montré que la détermination et le courage de quelques passagers pouvaient permettre d’éviter des drames et nous les saluons chaleureusement.

ALLIANCE Police Nationale revendique la mise en place d’une réelle coproduction de sécurité dans les transports.

La sécurité est l’affaire de tous les acteurs qu’ils soient publiques ou privés. Par exemple, l’idée des portiques détecteurs d’objets métalliques ou des scanners aux rayons X ne peut être assurée que par des sociétés privées comme dans les aéroports.

ALLIANCE Police Nationale demande que les besoins en effectifs et matériels soient réajustés à la hausse sur l’ensemble du territoire national pour faire face à cette menace.

A l’heure ou la sécurité dans les transports devrait être plus que jamais une priorité ministérielle,

ALLIANCE Police Nationale rappelle son opposition au projet du Ministère de l’Intérieur visant à remettre en cause, dans une seule logique comptable, le PASS NAVIGO INTEGRAL, sur la région parisienne.

Au niveau des transports nationaux, un dispositif de même type que celui dont bénéficient les militaires et gendarmes (75% SNCF), doit être appliqué en urgence aux policiers afin d’augmenter la présence de policiers en civil sur les lignes SNCF.

Tout doit être mis en oeuvre pour que les policiers en service mais également hors service puissent accéder gratuitement à tout type de transport en commun sans restriction ni contrainte réglementaire et ce sur tout le territoire national.

La réglementation du port et du transport de l’arme de service doit être élargie, simplifiée afin d’assurer au policier de bonnes conditions d’intervention quelles que soient les circonstances.

Les séances d’entrainements aux tirs, ainsi que les formations au maniement de l’arme font l’objet d’une dotation annuelle de 12 heures.Alliance réitère sa demande urgente d’augmenter celle-ci à 24 heures par an.

Plus de policiers recentrés sur leur coeur de métier avec des moyens matériels supplémentaires et mieux formés dans les trains TGV, THALYS, TER, RER… :

C’est l’enjeu majeur de la sécurité de tous les usagers.

Tag(s) : #actusecu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :