APPLI POUR LES PROS

> A NE PAS RATER !

SECURI+

 

Publié par 83-629

Un grand « ministère de la sécurité intérieure », qui réunisse police et gendarmerie, mais aussi administration pénitentiaire et douanes : c’est l’une des propositions phares portées par Nicolas Sarkozy pour son grand retour sur les questions de sécurité, mardi 3 novembre.

Dans son discours, qui clora une matinée de travail organisée par Les Républicains, le président du parti propose également un « recentrage » des policiers et des gendarmes sur « leur cœur de métier » : ordre public, investigation, lutte contre la criminalité, renseignement. Pour compenser, le rôle des polices municipales et de la sécurité privée sera « renforcé ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bsr,
en manque de pouvoir, le demon déchu joue comme si il y etait encore!
@+
Répondre
O
Dans sa préface du Livre blanc en 2008, N. Sarkozy exhortait déjà à "coproduire des solutions public-privé de sécurité".
Répondre
O
Privatisation et municipalisation, telles sont les deux mamelles de la sécurité chez Nicolas Sarkozy.
Répondre