Suite à la lettre ouverte du SDPM (A LIRE EN CLIQUANT ICI) concernant la recommandation du CNAPS sur les agents de surveillance renforcée armés (cliquez ici pour voir cette recommandation) , Mr Bauer leur adresse en retour une "réponse ouverte":

------------------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le President du SDPM, faute sans doute de trouver l'adresse du CNAPS dans l'annuaire, a envoyé une lettre ouverte sur l'armement des polices municipales et ma position personnelle à cet égard.

En effet, le CNAPS n'a jamais eu vocation à traiter d'un sujet hits de ses compétences.
Pour ce qui me concerne ma position n'est pas hostile par principe à l'armement des PM, je demande seulement pour quoi faire, avec quelles missions et dans quel cadre d'emploi?

Il est acquis depuis longtemps que le statut des PM et des services d'Etat est différent. Cela ne met pas en doute leurs compétences respectives ou la qualité de leurs interventions.

Par ailleurs, on voit que les niveaux d'armement sont complexes a étalonner puisque l'armement de la PN semble inadéquat face a des Kalachnikov ou des lance roquettes .

Derrière la question du terrorisme se cache aussi une question de reconnaissance et une question sociale.

Il y a effectivement place au débat. Avec des arguments.

Alain BAUER
Professeur de criminologie

------------------------------------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tag(s) : #cnaps

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :