Le 22 aout 2015, je vous invitais à signer la pétition pour "rétablir" l'observatoire sur les agressions d'agents de sécurité.

Cette idée d'observatoire avait été officialisée le 11 juin 2013 sous l’égide du Préfet Jean-Louis Blanchou, en charge de la sécurité privée au ministère de l’Intérieur .... Il y a eu deux rapports en 2011 et 2012 puis plus rien, nada, le néant ...

Donc aucunes statistiques en 2013, 2014 et 2015 ...

Pourquoi un tel observatoire ?

 

Les agents de sécurité privée sont victimes d’agression physiques ou verbales dans l'exercice de leur mission, en situation d'interposition ou lorsqu'ils sont directement visés.
Ces professionnels sont d'autant plus exposés alors qu'ils assurent, à toute heure du jour et de la nuit, la surveillance et la sécurité d’une grande diversité de lieux et d’espaces privés recevant du public : gares, centres commerciaux, enceintes sportives, discothèques, hôpitaux, administrations et établissements culturels.

Une re-mise en place de cet observatoire

Afin de mieux caractériser et de recenser ces agressions, mais également d’améliorer les mesures de protection des personnels, le Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS) et l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) ont créé l’Observatoire des atteintes aux agents de sécurité privée.
Cette démarche s’inscrit dans une perspective de professionnalisation et de responsabilité sociale des entreprises de sécurité privée en liaison avec l’Etat.
 

Mis en place en partenariat avec l’ensemble des organisations professionnelles de la sécurité privée, cet observatoire permettra de recenser et d’objectiver, de manière anonyme, les agressions d’agents de sécurité privée.


Pour chaque agression d’un agent de sécurité, l’entreprise pourra en indiquer les circonstances en complétant simplement et rapidement un questionnaire en ligne.

Signalez une agression d'un agent de sécurité en ligne

A compter du 1er janvier 2016, cet outil sera accessible sur :


http://enquetes.inhesj.fr/index.php/789493/lang-fr.


Cette application est d’ores et déjà accessible aux entreprises qui souhaiteraient procéder à des tests, sans pour autant que leurs données ne soient à ce jour enregistrées.

Une adresse est d'ores et déjà à la disposition des entreprises afin de répondre à leurs interrogations (cnaps-observatoire@interieur.gouv.fr).
 

Tag(s) : #cnaps

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :