L'état fait tellement d'effort sur la coopération entre sécurité publique-privée, qu'il change le "boss" de coopérations de sécurité moins de 10 jours avant l'EURO 2016 !! ... Événement MAJEUR pour la sécurité en France ...

On peut dire qu'avec ce changement, aussi brutal, à moins de 10 jours de l'Euro 2016, nous indique plusieurs chose:

- Es-ce que le DCS sert "vraiment" à quelque chose concernant la coopération privée/publique ? Car si il était "vraiment" utile, on ne change pas sa tête avant un événement aussi important ! On attend au moins "Août" ...

- L'état ne fait que de la politique d'affichage: En faite, il ne veulent pas réellement de coopération de sécurité: Quasiment rien à été fait en la matière (à part une "pauvre" information commune sur la Défense !)

Bref, cela nous démontre bien que l'état n'en à rien à faire de la coopération, et que finalement ce poste n'est pas aussi indispensable que ça ...

Réduisons les dépenses de l'état !

Philip Alloncle nommé « délégué aux coopérations de sécurité »

Philip Alloncle, cinquante et un ans, diplômé de l'IEP Paris, a exercé comme sous-préfet de Commercy puis en tant que secrétaire général de la préfecture de la Haute-Saône. Appelé en 2002 au poste de chef de cabinet du secrétaire d'Etat aux PME, Renaud Dutreil, il devient deux ans plus tard le conseiller technique du ministre délégué à l'Intérieur, Jean-François Copé, puis celui de Brice Hortefeux, ministre délégué aux Collectivités territoriales.

Nommé en 2007 sous-directeur des ressources humaines à la Direction générale de la Police nationale, il retrouve en 2009 Brice Hortefeux au ministère de l'Intérieur.

 

 

 

Tag(s) : #actusecu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :