Les navires battant pavillon français peuvent, à la demande et pour le compte de l'armateur, bénéficier d'une protection privée destinée à les protéger contre des menaces  de détournement  par violence ou menace de violence;  ou d'actes de terrorisme.

Tous les navires ne sont pas éligibles à cette protection. Le décret n° 2017-1300 du 23 août 2017 prévoit que peuvent désormais en bénéficier les navires à passagers (Avant c'était interdit, c'était possible uniquement pour les navires de marchandises).
 

Quels navires à passagers ?

Tous sauf les navires de plaisance, y compris les navires à utilisation commerciale [ Dérogation possible pour les navires de plaisance d'une longueur supérieure ou égale à 24 mètres, lorsque les seules personnes à bord sont l'équipage professionnel ]

 

Quels armes sur les navires à passagers?

Fait incroyable, l'armement des agents de protection de navire embarqués peuvent déjà être porteurs - sur des navires de marchandises seulement - d'arme de catégorie B , arme à feu d'épaule ou à main (  Armes à feu d'épaule à répétition semi-automatique dont le projectile a un diamètre supérieur ou égal à 5,56 mm et inférieur à 12,7 mm ; ou a répétition à canon lisse munies d'un dispositif de rechargement à pompe, etc ... )

Mais pour la protection de navires à passagers ... la protection se résume PAR NAVIRE ! à:

-  1 arme à impulsion électrique permettant de provoquer un choc électrique à distance (Taser)

 1 générateurs d'aérosols lacrymogènes ou incapacitants d'une capacité inférieure ou égale à 100 ml 

 

Et l'armement des agents de protections sur des navires à passagers est possible avec une date butoire: le 30 septembre 2018 !
 

 

 

Agent de sécurité armé sur les navires à passagers: Lacrymogène et taser à distance
Agent de sécurité armé sur les navires à passagers: Lacrymogène et taser à distance
Tag(s) : #SMP-ESSD (Militaire privée), #veille

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :