APPLI POUR LES PROS

> A NE PAS RATER !

SECURI+

 

Publié par 83-629

L'entreprise au cœur de la tourmente est Guétali Sécurité Privée (GSP). Cette société, spécialisée dans la vente de matériel de télésurveillance et dans la vente de prestations de sécurité, était gérée depuis 2009 par Francine Leroy, 58 ans. GPS a commencé à battre de l'aile dans le courant de l'année 2016.

Guardian Security 974, dédiée à la fourniture de matériel de sécurité, est l'une de ces sociétés. Créée en mai 2014 avec un siège à Saint-Denis, elle est dirigée par un certain Jean Iglesias. Cet homme de 59 ans n'est autre que le compagnon de la patronne de GPS dont il est également un des employés. Autre fait troublant : il a transféré le siège de sa société à la même adresse que GPS à Saint-Gilles. Le changement a été opéré le 2 novembre 2016 tandis que le placement en redressement judiciaire de GPS était acté huit jours avant, soit le 23 octobre.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Bjr ces agissements sont connus malheureusement . Par contra avez vous des nouvelles concernant les agissements des clients qui donnent des consignent qui sont interdites par la loi ? Nous avions vu ceci par mail et toujours aucune nouvelles .
Répondre
B
Pas surpris ces agissements son malheureusement connus .
Avez des nouvelles concernant : Les clients qui donnent des consignes et qui son interdites par la loi:
Répondre