APPLI POUR LES PROS

> A NE PAS RATER !

SECURI+

 

Publié par 83-629

Après plus de 4 ans d’Ingénierie de Formation, et plus de 10 mois d’échanges avec le Ministère de l’Intérieur, la semaine passée l'Institut Français de Sécurité (IFS) a reçu l’avis favorable émis par le Ministre de l'intérieur sur l'enregistrement au RNCP de notre Titre « Agent de sécurité armé, Niveau 4. »

L'intitulé exacte de ce diplôme sera "Intervenant en Surveillance Armée" (ISA), et sera de niveau 4.

Cet avis dans l’immédiat ne permet pas, de facto, de délivrer des formations en "ASR", en effet,  le dossier est désormais en phase de saisine par France Compétences pour inscription au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Mais cet avis favorable du ministère de l'intérieur, pour un sujet aussi sensible, est une réelle avancée !

Ce titre sera ainsi l'un des premiers à permettre l'obtention de la future carte professionnelle du CNAPS "ASR" (Agent de Surveillance Renforcée), pour armer des agents de sécurité privée (En catégorie B - Arme de poing - OU en catégorie D - Lacrymogène/Tonfa/Matraque)

 

+ d'infos:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Pour répondre à Andi, à voir. Marc
Répondre
A
Si deja un policier avec l'assermentation, l'encadrement hyper serré et professionnel, une solide formation par des gradés compétents, un suivi psychologique, a tant du mal a gérer l'usage de son arme parfois et a le justifier qu'est que ça va donner si les vigiles s'y mettent ...pauvres smigards, sans considération aucune, baladés d'un endroit a un autre, bouche trou au possible, dont (ne l'oublions pas ) nombreux ont raté l'acces a la gendarmerie ou a la police!
C'est comme si on donnait le droit au Secouristes du Travail d'intervenir en chirurgie !!! C'est du Fake news votre histoire...pas possible en France ça !
Répondre
B
tout à fait et ailleurs aussi ...commentaire déplacé totalement à coté de la plaque ....solide formation pour les fdo je me mare aussi lol
8
si si c'est possible,

il existe déjà des agents de sécurité armés pour Charlie Hebdo , ainsi qu'à Dinseyland
L
La grande question est, qui va être en charge de la pédagogie, quel est le niveau des instructeurs ???
Un titre au rncp ça se "negocie" donc on voit déjà le problème qui va se poser. Bref, qui va faire quoi et qui sera en mesure de valider les agents à l'issue de leur formation ????
Répondre
V
C'est la qu'on voit que la France est un pays qui se réforme très vite grace à une administration efficace ...
on sera tous à la retraite avant de faire ce CQP
Répondre
L
Bonjour. Jai ete gendarme pendant 34 annees, dont 25 a la securite du PR puis du 1er Ministre. J'ai pose ma candidature pour faire le stage ASA4... J'ATTENDS TOUJOURS ...
N
Rappel : pour dispenser une formation à l’armement, les organismes de formation doivent être autorisés par le Cnaps (comme pour toutes les formations donnant l’aptitude professionnelle). Pour obtenir cette autorisation d’exercice, les organismes de formation doivent détenir un certificat de compétences, délivré par un organisme de certification accrédité par le Cofrac. Or, ce certificat de compétences doit désormais prendre en compte le périmètre de l’armement. Le Cofrac travaille aujourd’hui avec le Cnaps pour préciser le cahier des charges de cette accréditation spécifique
Répondre
8
merci de cette précision, en effet comme indiqué dans l'article:

Cet avis dans l’immédiat ne permet pas, de facto, de délivrer des formations en "ASR", en effet, le dossier est désormais en phase de saisine par France Compétences pour inscription au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP).