Depuis six mois, les agents du GITeS patrouillent dans une trentaine de résidences HLM. Leur mission : lutter contre le sentiment d’abandon des locataires, assurer la libre circulation et réaliser une veille technique.

« C’est bon, les véhicules sont chargés ? » A leur bord, boucliers, matériel de premiers secours, défibrillateur automatique. Et douze hommes et femmes équipés de gilets pare-balles, bâtons télescopiques, menottes, lacrymo. Après un rapide briefing dans un lieu tenu secret, les agents du groupement interquartiers de tranquillité et de sûreté (GITeS) partent à plusieurs voitures floquées, direction les résidences du Grand Mirail.

Tag(s) : #Revue de Presse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :