Même si leur mission semble contraire au code de la sécurité intérieure (Suveillance de la voie publique dans le quartier de Trech), il faudrait que la future refonte du CSI livre VI en 2020 permette une mise en place d'agents de sécurité dans le centre-ville, qui est une véritable plus-value pour les commerçants.

 

Premier bilan pour la société de sécurité privée missionnée à Tulle depuis un mois en réponse aux incivilités 
 

En réponse aux problèmes d’incivilités dans le quartier du Trech à Tulle, une société de sécurité privée intervient depuis le 9 août. Le dispositif court jusqu'au 15 septembre.

Par un rapide premier passage place Gambetta à Tulle, les deux agents de sécurité font savoir qu’ils sont arrivés. Sans surprise pour le groupe installé autour de la fontaine, désormais bien au fait des horaires de la « patrouille ».

« On les connaît bien et eux aussi nous ont très bien identifiés », reconnaît Laurent Egligeaud, l’un des agents, à présent rôdé aux soirées dans le quartier de la cathédrale. Après un point sur les éventuelles interventions de la journée auprès des forces de l’ordre, ils vont aux nouvelles auprès des commerçants du Trec

C’est donc à titre de renforts que les agents de sécurité d’une société de sécurité privée ont été sollicités par la municipalité. « Mesure d’urgence », expliquait alors Bernard Combes. Depuis le 9 août, initialement prévue jusqu’au 31 du mois puis prolongée jusqu’à la mi-septembre, la « patrouille du Trech » apporte son secours à la quiétude du quartier.

Pourquoi une patrouille privée sillonne-t-elle le quartier du Trech, à Tulle 

Une « première » sous cette forme
« Travailler dans la rue directement pour surveiller une ville, c’est la première fois qu’on fait ça », reconnaît Laurent Egligeaud.

Leur mission est avant tout une histoire de médiation et de discussions. « On discute un peu avec tout le monde, on fait des rappels à l’ordre et on vide éventuellement les canettes et les bouteilles d’alcools de ceux qui ne respectent pas les arrêtés municipaux (interdiction d’alcoolisation sur la voie publique et à la vente d’alcool passé 21 heures dans les commerces du quartier, ndlr) », précise-t-il.

Exceptionnelle par sa durée autant que par sa nature, la mission de octroyée à la société de sécurité privée reste très encadrée. « On peut s’interposer en cas de bagarres, mais pas plus. On doit donc prévenir le 17 avant car seulement eux peuvent verbaliser », explique l’agent qui, plus d’une fois eut à faire obstacle entre différents membres de la bande.

TULLE : Sécurité privée sur la voie publique ... mais expérience positive !
TULLE : Sécurité privée sur la voie publique ... mais expérience positive !
TULLE : Sécurité privée sur la voie publique ... mais expérience positive !
Tag(s) : #actusecu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :