Dans la dépèche de AEF N°621560 , mise à disposition gratuitement ici, le député Jean-Michel Fauvergue (LREM, Seine-et-Marne), auteur avec Alice Thourot (LREM, députée de la Drôme) de la proposition de loi "vers une sécurité globale" et du rapport parlementaire "D'un continuum de sécurité vers une sécurité globale", indique deux points qui mon ... dérangés. On voit tout d'abord qu'il fait la différence entre la sécurité privée et les "vigiles" des magasins !

1: Vigile vs Sécurité privée: 

Le député Fauvergue indique dans cette dépèche que des "grands sujets de sécurité privée sont des succès", comme par exemple les transporteurs de fonds, la sûreté aéroportuaire (qui on, indique t'il, un uniforme unifiés). Il fini par les sociétés techniques beaucoup plus en pointe que l’État, qui fait appel à leurs services sur des événements avec des drones ou des portiques. Bref des exemples nobles pour lui.

Mais il poursuit en disant "Et puis il y a les agents les plus visibles : les vigiles. Ceux postés à l’entrée des centres commerciaux" qui les voient comme "deux yeux et deux oreilles, qui peuvent recueillir des informations pour la police ou en recevoir pour qu’ils soient encore plus vigilants."

2: On voit que le député Fauvergue connait bien le sujet de la sécurité privée ...

Le député indique que les vigiles, qui sont postés à l’entrée des centres commerciaux n’ont pas le droit de fouiller un sac, mais cela est "une présence rassurante"...

Houlalala

Je l'invite à lire cet article  http://www.83-629.fr/2017/04/prerogatives-des-agents-de-securite-privee-inspection-visuelle-et-la-fouille-des-bagages.html

Et oui, bien sûr, un agent de sécurité à totalement le droit de fouiller un sac (avec le consentement de la personne) conformément à l'Article L613-2 du CSI, alinéa 1er !

Tag(s) : #actusecu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :