Depuis octobre 2018, une société de gardiennage assure la sécurité de la base navale de la Pointe-des-Galets, de la BA 181 à Gillot et de la caserne Lambert à Saint-Denis dans la plus grande illégalité. SZELEST SECURITE est sous le coup d'une enquête administrative doublée d'une enquête judiciaire sans que la grande muette n'y trouve à redire.

La situation est ubuesque. A La Réunion, le ministère des Armées a tout bonnement confié les clés de trois enceintes militaires à une société de sécurité dépourvue d'agrément pour exercer son activité. Ainsi, les agents de SZELEST SECURITE protègent la base navale du port de la Pointe-des-Galets, de la BA 181 de Gillot et de la caserne Lambert dans la plus parfaite illégalité depuis octobre 2018.

 

 

Tag(s) : #actusecu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :