Le blog de la sécurité privée

#Covid19 : Va t'on vers un déconfinement ou un allègement des règles au 1er décembre ?

30 Octobre 2020 , Rédigé par 83-629 Publié dans #Covid19

Voici un beau marqueur pour être réaliste sur une fin de confinement ou un allègement au 1er décembre: La fermeture de Disneyland Paris jusqu'en février 2021 ... cliquez-ici

Et voici les chiffres officiels, pour vous faire votre propre idée pour savoir si on va vers un allègement ou un confinement "renforcé" ou du moins maintenu après le 1er décembre 2020. Sans compter sur le fait qu'il n'y ait pas AVANT le 1er décembre 2020 des restrictions encore plus fortes qu'actuellement en fonction de l'évolution de la COVID !
 

Cet article est aussi fait pour indiquer aux OF qu'ils ont le choix de faire un MAC APS en ligne ou en présentiel (Parce que oui, la seule la formation réglementaire en sécurité privée qui peut se faire en ligne est le MAC APS !) de le faire en toute responsabilité ... et pas uniquement sur le seul fait mercantile de ne pas pouvoir proposer le mode "distanciel", car l'OF n'a ni anticiper ni mis en place des mesures techniques pour proposer le MAC APS en formation en ligne !

La deuxième vague “sera, sans doute, plus dure et plus meurtrière que la première”, a averti le président de la République Emmanuel Macron, mercredi 28 octobre, alors qu’il venait d’annoncer le reconfinement de toute la France pour au moins quatre semaines.

Là où 3.147 patients souffrent d’une forme sévère de la Covid-19 en réanimation au 29 octobre, ils n’étaient “que” 771 le 18 mars.

Soyons responsables ! Car la deuxième vague est là !

 

REANIMATION: Au 30/10, 3 377 personnes en "réa"

« Quoi que nous fassions, près de 9.000 patients seront en réanimation à la mi-novembre », a indiqué Emmanuel Macron cette semaine, soit plus que les 7.000 malades atteints au pic de la première vague épidémique, en avril.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait annoncé que pas moins de 12.000 lits de réanimation seraient mobilisables dans les hôpitaux (publics et privés) pour la deuxième vague.

Après c'est simplement mathématique: Si on est à 100% d'occupation des lits de réanimation ...beaucoup de personne ne pourrons pas être "réanimé", et donc mourir. Il faudra donc que les équipes soignantes choisissent qui doit vivre et qui doit mourir ... par manque de place ! Et si on devait choisir entre votre mère ou celle du voisin ? Votre frère ou celui d'un autre ? ou pire ... Votre enfant ou celui d'un autre ? Pile ou face ?

À elle seule, la journée du 30/10, il y a eu 422 nouveaux patients en réanimation. On n'avait pas eu un chiffre similaire sur une seule journée ( avec 428 hospitalisations en réanimation) avant le 23/03 ... soit 7 jours après le 1er confinement généralisé (qui a été beaucoup plus sévère en matière de confinement que ce que nous vivons actuellement).

Le taux d'occupation des lits de réanimation dépasse 100% dans 13 départements.

Source: https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees

 

Les décès dû à la COVID-19


Le 30/10, il y a eu 255 décès à l'hôpital pour des personnes atteintes de la COVID-19.
Pour avoir un même niveau de décès pendant le premier confinement ... il faut retourner jusqu'au 24/03 avec 240 décès sur cette journée. Soit 8 jours après le 1er confinement généralisé qui a été beaucoup plus dur que le confinement actuel !

Source: https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees

 

Taux de positivité et tests réalisés


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article