Dans le cadre de la discussion de la future loi sur la sécurité globale,

Un amendement n°906 va imposer que la partie sous-traitée - ou les parties s'il y a plusieurs sous-traitants - ne puisse exécuter 50 % ou plus du montant du marché, de sorte que l'entrepreneur principal conserve dans tous les cas une part supérieure ou égale à la moitié du marché initialement confié par le donneur d'ordre.

Une énorme avancée pour notre métier !

 

Tag(s) : #LSG-LoiSécuritéGlobale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :