Le blog de la sécurité privée

Des agents de sécurité en grève dans un magasin Carrefour: missions d'hygiène et désinfection (Covid)

9 Décembre 2020 , Rédigé par 83-629 Publié dans #actusecu

Des agents de sécurité au Carrefour de Lattes (Montpellier) en grève depuis vendredi dernier.

Il proteste contre des missions contraires aux missions exclusives d'un agent de sécurité imposé par le CSI ( article L612-2 ) : par rapport au nettoyage et désinfection des caddies, allez vers le client pour lui mettre du gel dans les mains, et faire la même chose en sortie.

Il réclame aussi une prime Covid.

Désinfection des caddies et application de gel hydroalcoolique à tous les clients : mission de sécurité privée ?

La question doit être posée en effet.

D'une part par rapport à notre obligation d'exclusivité de mission de sécurité imposé par l'article L612-2 du CSI, appuyé par notre code de déontologie:

Article R631-18 du CSI:

Ils s'interdisent de faire naître toute ambiguïté sur la nature des activités proposées, notamment au
regard du principe d'exclusivité défini à l'article L. 612-2 qui interdit aux acteurs de la sécurité privée
toute activité non connexe à la mission de sécurité privée

(...) impossibilité légale d'utiliser les agents affectés à l'exécution de ladite prestation pour effectuer, même partiellement, d'autres tâches que celles prévues par le contrat.

Mais la désinfection des caddies ou des mains des clients, c'est de la sécurité des personnes contre le virus !


Certains pourraient être tentés par ce raccourci.
Mais si on accepte cela, demain des agents de sécurité pourront-être affectés:

- A la désinfection des WC: cela contribue à la sécurité des personnes (hygiène)
- Au nettoyage des filtres de VMC: cela contribue à la sécurité des personnes (hygiène)
- Au changement des luminaires d'éclairage normal défectueux: cela contribue à la sécurité des personnes (risque de chute, panique)
- Au ramassage des poubelles et détritus sur un site: cela contribue à la sécurité des personnes (hygiène)
- Au passage d'une autolaveuse sur un site: cela contribue à la sécurité des personnes (hygiène)
- Au déneigement d'un parking: cela contribue à la sécurité des personnes (risque de chute)
- Pour repeindre les places de parking sur un site: cela contribue à la sécurité des personnes (identification des zones de stationnement)
- Pour changer des moquettes au sol: cela contribue à la sécurité des personnes (risque de chute)
- Au pressing des vêtements sur un site: cela contribue à la sécurité des personnes (hygiène)
- Au "drive" d'un site: cela contribue à la sécurité des personnes (port de charge lourde, etc.)
- A prendre les commandes au Mac Do ou dans un bar: cela contribue à la sécurité des personnes (évite l'énervement des personnes et donc c'est de la gestion de conflits)
- A la reproduction de clefs: cela contribue à la sécurité des personnes (copie de clé d'accès à des zones restreintes)
- ...

Bref, une activité de sécurité des personnes peut être "trouvé" dans des milliers d'actions, qui ne relève pas de la sécurité privée.

Est-il indispensable que des agents de sécurité privés soient affectés à ces tâches  de désinfection ?

Clairement non,

Pas besoin d'avoir une moralité irréprochable, pas besoin d'aptitude professionnelle particulière et encore moins d'une détention de la carte professionnelle pour assurer cette mission.

Donc, un magasin peut affecter n'importe qui, sans compétence ni habilitation spécifique. Alors pourquoi y affecter des agents de sécurité privés ?

Il est vrai qu'une personne qui embrasse une carrière dans le domaine de la sécurité privée, ne s'attend pas à désinfecter des caddies, qui pourrait être une source de démotivation et de frustration... et donc au final d'un turn-over et du départ de personne qui à l'origine était motivé pour ce métier.

Arrêtons de prendre les agents de sécurité pour des couteaux-suisses, affectons-les sur des missions qui nécessitent réellement des compétences en matière de sécurité et d'une moralité irréprochable.

Sur un grand évènement à Paris, face à la difficulté de trouver des centaines d'agents de sécurité pour une courte période, a été mise en place une analyse fine, point par point, de chaque poste de travail: quasiment 60% de poste assuré par un agent de sécurité pouvaient-être remplacé par un hôte ou hôtesse d'accueil: ce n'était donc pas un poste de sécurité, mais de logistique (contrôle des billets, placement des spectateurs, invité les personnes à suivre un chemin spécifique, diriger le flux des personnes, etc.)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thomas 28/12/2020 09:46

Courage et BRAVO ! Je suis SSIAP dans un carrefour, et je vois mes collègues de chez LYNX passer le gel aux client qui rentrent dans le magasin... C'est énervant de se dire que leur "responsable sécurité" n'en ai rien à foutre...

DIDIER38 12/12/2020 18:04

Avec tous cela il faut arreter de prendre la securite privees pour de la M.....Je suis dans le metier depuis 27 ans et toujours rien ont ou prend pour tous et n importe quoi ils faut que sa change pourquoi les patrons mieux de ce gaver devrais donner les moyens au metier et deemander au gouvernement de faire bouger les choses soutien au collegue il faut demander au pdg deCARREFOUR les nettoyer les caddies lui. Qdje vois ce metier il deviens du grand n importe quoi .

Secu64 09/12/2020 21:21

Soutien total aux collègues, ils ne le diront pas mais ils ont besoin de nous, tenez bon!!!

bml 09/12/2020 09:41

Justement dit !