APPLI POUR LES PROS

> A NE PAS RATER !

SECURI+

 

Publié par 83-629

Mercredi après-midi, un agent de sécurité de la Caisse primaire d'assurance maladie -CPAM- à Gambetta, a été frappé et blessé. Un père et son fils ont été interpellés.

Un père âgé de 55 ans et son fils âgé de 18 ans ont été interpellés mercredi à 16h20, devant la Caisse primaire d’assurance maladie -CPAM– du cours Gambetta, à Montpellier, pour avoir frappé et blessé un agent de sécurité.
Ce dernier était en mission à l’accès du bâtiment pour le filtrage des usagers en cette crise sanitaire de la Covid-19. Il a été abordé par un père et son fils qui lui ont signalé que la borne interactive qui délivre notamment un ticket pour se rendre aux guichets ne fonctionnait pas.

Ils ont demandé à l’agent de sécurité de venir vérifier le dysfonctionnement, mais, ils auraient essuyé un refus, tout comme lorsqu’ils ont demandé à ce qu’il les autorise à pénétrer dans la CPAM. Ils ont alors fait part de leur incompréhension, puis de leur colère.

Après une dispute verbale, tout a dégénéré : l’agent de sécurité a reçu des coups de pied et de poing. Il bénéficie d’un arrêt de travail de trois jours.

 

Le père et le fils ont été conduits en garde à vue, au commissariat central, où ils ont nié les faits présumés. Toutefois, un témoin présent devant la CPAM au moment des violences volontaires a confirmé la version de l’agent de sécurité. 

Déjà connus de la justice, les deux auteurs ont été déférés ce vendredi au parquet de Montpellier.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
violence gratuite encore et encore... . allez 2 mois avec surcis à vue de nez au plus gros de la peine. heureusement qu'il s'est laissé faire , pour un peu c'était lui en garde a vue . pauvre france ...j'aurai été curieux de savoir ce qu'il en serait si ce témoin avait pas été la ? quid du personnel CAF , on ferme mes yeux ?
Répondre