Le blog de la sécurité privée

Le blog de la sécurité privée

Promouvoir la Sécurité Privée - Défendre la profession - News et veille reglementaire


Les limites de la sécurité privée selon le ministre de l'intérieur (Mr Darmanin)

Publié par 83-629 sur 17 Janvier 2021, 21:28pm

Catégories : #actusecu

Audition au Sénat  de M. Gérald Darmanin, ministre de l'intérieur (12 janvier 2021), dans le cadre de la future loi sur la sécurité globale: 
 

Vous souhaitez connaître les limites de la sécurité privée. C'est assez clair. Nous excluons tout pouvoir de contrainte, la possibilité de constater des délits, de faire des enquêtes. Il s'agit de s'en tenir strictement aux compétences de surveillance, qui sont essentielles.

Imaginez qu'il faille mettre des policiers municipaux et nationaux, des gendarmes dans chaque grand magasin dans chaque festival.

Les agents de sécurité privée concourent à la sécurité de nos concitoyens, mais leurs compétences s'arrêtent à celles de l'État régalien et des collectivités locales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Adrien31 27/01/2021 15:05

Cela nous apprend rien. J'aime bien ce ministre, plutôt actif sur le plan de la mouvance islamiste. Mais il n'a pas l'air de prendre la surveillance privée, au sérieux. Il ne parle même pas de mettre en place, des lois, défendant les agents, contre les agressions physiques ou verbales. Ou encore, un organisme national, payé par les entreprises de sécurité privée, qui financerait les frais judiciaire, face à une situation justiciable.

Jean 19/01/2021 06:24

Bonjour
Pour moi c'est simple, j'enquête ou investigue en "off" comme n'importe quel citoyen et je transmets toutes les infos à la police nationale avec qui il faut évidemment nouer des liens...Mon métier devient alors très très intéressant. Je suis vigile euh pardon ! agent de sécurité en hypermarché.
Il est dit :
"Nous excluons tout pouvoir de contrainte, la possibilité de constater des délits, de faire des enquêtes"
Eh oui, pour cela il faut une solide formation (un policier ou gendarme va en formation en école 9 mois ou + et prête serment devant la justice). Etre APJA, APJ, OPJ c'est une sacrée responsabilité...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents