Le 21 novembre dernier, 47 agents de sûreté de l'aéroport de Roissy se sont brutalement retrouvés sans salaire. En cause, le transfert du marché de sûreté d'Air France Cargo de leur employeur Seris vers son concurrent Securitas, ce dernier ayant refusé de reprendre l'ensemble des salariés. « On est pris en otage entre Seris et Securitas », clament Christophe et Marie, qui peinent à nourrir leurs familles. Nous les avons interviewés dans la manifestation du 4 février à Paris, où ils se sont rendus pour tenter de sortir de l'isolement.

Une procédure en référé a été lancée aux Prud'Hommes, mais face à la lenteur de l'administration, leur situation devient urgente.

Une caisse de solidarité a été mise en place par l'UL CGT de Roissy : https://www.paypal.com/donate/?hosted_button_id=PJ5D8WGRE8TW2

 

 

Tag(s) : #actusecu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :