APPLI POUR LES PROS

> A NE PAS RATER !

SECURI+

 

Publié par 83-629

Chômage en vu !

Par un ultime vote de l'Assemblée nationale, le Parlement a définitivement adopté le 15 avril le projet de loi « pour une sécurité globale préservant les libertés ».

Et il y a une grosse grosse nouveauté pour les formateurs en sécurité privée ... avec un nouvel article du CSI !

En effet, dès la parution de cette loi, nul ne peut être employé ou affecté pour participer à une activité mentionnée à l’article L. 625-1 (formation professionnelle en sécurité privée) s’il a fait l’objet d’un retrait de carte professionnelle dans les conditions prévues à l’article L. 612-20 ou d’une interdiction temporaire d’exercice de l’activité privée de sécurité en application de l’article L. 634-4 !

 

Donc pour faire simple, on vous a retiré votre carte professionnelle (ou on vous ne la pas renouvelé) il y a 1, 2 ou 10 ans ? ... vous perdez votre travail de formateur !

 

Article 32  de la loi sur la sécurité globale
Après l’article L. 625-2 du code de la sécurité intérieure, il est inséré un article L. 625-2-1 ainsi rédigé :

« Art. L. 625-2-1. – Nul ne peut être employé ou affecté pour participer à une activité mentionnée à l’article L. 625-1 s’il a fait l’objet d’un retrait de carte professionnelle dans les conditions prévues à l’article L. 612-20 ou
d’une interdiction temporaire d’exercice de l’activité privée de sécurité en application de l’article L. 634-4. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Bonsoir
Je trouve votre point de vue tendancieux. Je suis désolé mais comment quelqu'un qui a manqué de probité ou de moralité (c'est pour ce genre d'écart que l'on perd la validité de sa carte professionnelle) pourrait enseigner la déontologie de notre profession.
je pense que pour d'autres professions vous ne le toléreriez pas ! C'est comme si vous acceptiez qu'un médecin condamné pour exercice illégal de la médecine enseigne en fac de médecine...
Répondre