L'article R631-24 dispose que :

"Précision des contrats. Les dirigeants de la sécurité privée veillent à ce que les contrats passés avec leurs clients définissent précisément les conditions et moyens d'exécution de la prestation."

En l'espèce la société de sécurité X a fait apparaitre qu'aucun contrat ou commande n'existait avec ses clients depuis début 2020.
En plus de cette erreur, cette société de sécurité à mal rempli son registre unique de personnel (les sorties étaient indiquées en crayon à papier, donc "gommable"),

Et cette société éditait des factures non conformes, car celles-ci n'indiquaient pas le lieu de la prestation de surveillance.

Sanction ?

Pénalité financière de 10 000 € et une interdiction temporaire de 6 mois

 

Tag(s) : #cnaps

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :