APPLI POUR LES PROS

> A NE PAS RATER !

SECURI+

 

Publié par 83-629

C'est l'histoire d'un agent de sécurité qui avait obtenu sa carte professionnelle par équivalence (ancien policier/gendarme). Il y a maintenant 5 ans.

Pour son renouvellement de carte professionnelle, dans une optique de monter en compétences, il préfère faire une formation complète, soit 175 h pour obtenir un "véritable diplôme" d'agent de sécurité (et non pas simplement une "équivalence").

Diplôme en poche, il demande le renouvellement de sa carte professionnelle avant son échéance, en produisant le diplôme de la formation complète d'agent de sécurité. Il pense que cela va passer, puisque c'est bien au-delà des exigences réglementaires.

Refus du CNAPS. Pour valider un renouvellement de carte professionnelle, le CNAPS exige une attestation "MAC APS". Le fait que cette personne venait juste d'obtenir un diplôme d'agent de sécurité ne rentrait pas dans une case de l'administration.

Ils n'ont rien voulu savoir, refus du renouvellement. 

La personne doit donc attendre que sa carte professionnelle périme, puis une fois périmé, faire une demande initiale avec son nouveau diplôme d'agent de sécurité ... et ne sera donc plus employable entre le moment où il perd sa carte et la réception de sa "nouvelle carte" (soit peut-être environ 1 mois).

L'aberration du CNAPS ... quand l'administration n'a vraiment aucune souplesse !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Un ancien des forces régaliennes qui passe une formation d'APS pour "monter en compétences" ??? Vous êtes sérieux ? 175 heures de formation contre 8 à 12 mois en école de police ou de gendarmerie sans compter l'expérience acquise durant son temps d'engagement, la formation continue, l'habilitation APJA, APJ voire peut être OPJ. Soyons sérieux , je ne sais pas ce qui l'a motivé à faire la formation complète mais c'est certainement pas dans le but d'augmenter ses compétences.
Répondre
8
La sécurité privée à un livre dans le CSI à lui seul ... donc oui, il y a certainement des choses qu'ils n'avaient jamais vu