APPLI POUR LES PROS

> A NE PAS RATER !

SECURI+

 

Publié par 83-629

Ce syndicat patronal va proposer une hausse des salaires allant entre "6% et 8,5%, voire peut-être 9%" a déclaré à la presse l'un de ses représentants dans le cadre des négociations de branche.

 

 "Si on veut mettre fin à la pénurie, il faut rémunérer les salariés à la hauteur du travail qui est fourni. Actuellement, ce n'est pas le cas partout", estime-t-il, alors que les négociations salariales viennent de débuter dans cette branche professionnelle, où certains minima sont inférieurs au Smic.

 

"Nous sommes prêts, aussi, à discuter pour verser un treizième mois et, dans un second temps, en mars 2022, de négocier à la mise en place d'un intéressement ou d'une participation", a déclaré ce syndicat patronal

 

"Il faut accepter de partager la valeur sous forme d'un dividende salarial", plaide-t-il. En revanche, le patronat s'oppose à "toute négociation" sur le sujet d'une rémunération améliorée pour le travail du dimanche, a-t-il dit. "Cela déséquilibrerait notre modèle économique. Travailler quand nos clients sont en vacances ou en repos est inhérent à notre secteur d'activité".

 

"En revanche, nous ne sommes pas opposés, par exemple, à accorder un week-end off toutes les trois ou quatre semaines", a encore affirmé ce syndicat patronal.

 

Dans un entretien à l'AFP il y a quelques jours, le président du syndicat patronal estimait que le patronat du secteur, sous pression du gouvernement pour rendre le secteur plus attractif, devait réfléchir à "la façon de "revaloriser [ces] métiers, en améliorant les conditions de travail et les grilles de salaires".

 

NOTA: Ce n'est pas le GES qui propose cela pour les métiers de la sécurité, mais L'Umih, principal syndicat patronal de l'hôtellerie-restauration, pour leur corps de métier.

 

Et devinez quoi, vous et moi, nous serons obligés d'acheter plus cher notre café ou le plat du jour ... Mais on aura des gens pour nous servir ou cuisiner pour nous , pour des salaires  ... Les clients de la sécurité privée ne seront-ils pas obligés, comme nous pour le café, de payer plus cher pour un véritable service ? Avec du personnel ?

Mais cela arrangent peut-être le patronat qu'il y ai un fort turn over : le métier est pénible ,  les gens sont mal payés, ils partent. Pour les remplacer il faut les former. On les formes en interne via une filiale avec de l'argent public , et l'argent fait un circuit centre de formation/Société de sécurité, qui permet de faire remonter ( un peu) les 1% de bénéfice d'une entreprise de sécurité privée ... Du coup on est sur un cercle vicieux où ni les donneurs ordres ni les sociétés de sécurité on intérêt à rendre trop attractif notre secteur ... Car forcément, il y aura beaucoup beaucoup moins de formation ... Et ça c'est beaucoup beaucoup moins d'argent .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Vous êtes pas dans un monde de bisounours, comment croire à ces conneries, sérieusement ? hausse de 9 % , 13 ème mois,, super ça ! Mais vous croyez au père noël les gars ? Les syndicats patronaux se réveillent que maintenant ? Il y a des gens dans la sécurité qui sont en dessous du smic ?! Mais comment c'est possible hormis d'être en parfaite illégalité ???

Messieurs des syndicats patronaux, expliquez moi comment , quand bien même vous arriverez à vos fins, comment vous allez répercuter cette hausse au niveau des clients ??? Parce qu'on est bien d'accord que si vous donnez d'un coté, il faudra prendre de l'autre , non ? Ou vous avez une baguette magique peut-être ?

Faites en sorte déjà que les patrons payent en temps et en heure , qu'ils payent une partie de la participation aux bénéfices aussi, car pas beaucoup en voient la couleur, alors que c'est en théorie obligatoire. Intéressement pas obligatoire mais participation, si. Enfin dans les textes. Ou vice versa, je sais plus.

Arrêtez de nous vendre du rêve, ce sera jamais fait , vous le savez parfaitement, car les patrons ne peuvent pas payer vu le tarifs horaire pratiqué et toujours plus bas chaque année. les gens quittent le métier et à juste titre ! Réveillez vous messieurs de la haute , plus il y a de l'insécurité et moins nous avons de moyen de nous défendre avec des salaires toujours plus bas. Vous tirez le métier vers le bas messieurs des syndicats , c'est tout ce que vous faites depuis des années et des années et vous servez strictement à rien, du moins à mes yeux, à part patauger dans la semoule et vendre du rêve pour vous faire passer pour des gens biens;

A bon entendeur !
Répondre
M
Juste une question, ils font quoi les syndicats ?
Répondre
P
Franchement pas motivant nos salaires. Ma fille vendeuse est mieux payé que moi au coef 140 et elle vient de debuter.
Répondre
S
voilà pourquoi il faut quitter la sécurité privee nous risquons nos vies pour un salaire misérable sans aucune reconnaissance
Répondre
L
Merci la vérité est bien la et l'avenir de la sécurité ailleurs
Répondre
V
Elle est bonne la blague. Et tellement pas etonnant ... ????
Répondre
M
Ah ben nan, c'est pas dans la sécu, dommage. Par contre, nous aussi, on a 2 coeff en dessous du SMIC.
Répondre