175.

il faut 175 heures en face à face, soit 5 semaines pour être un agent de sécurité en France. Sans armement, ni assermentation.

- Dont:

  • 7 heures sur le risque industriel (dont une infime partie des agents travaillerons dans ceux-ci)
  • 7 heures sur la gestion des alarmes (dont une partie n'en utiliserons jamais, et pour l'autre partie sera former sur site, car chaque matériel à une utilisation spécifique selon les fabricants, et des consignes spécifique pour chacun).
  • 13 heures de risque terroriste (qui sera oublié au bout de deux mois, avec des centres de formations qui vont tout miser dessus, car c'est le plus fun et le plus "sexy", avec de belles armes en répliques, et on joue un peu à la guerre, et où aussi on va nous montrer a quoi ressemble un pansement israélien ou un combat gauze - sans apprendre à le poser)
  • 21 heures sur comment gérer un conflit (et l'agent en poste on lui demandera de tout oublier ce qu'il a appris, car "ici" c'est différent et les protocoles aussi).
  • 9 heures pour apprendre comment contrôler un accès : badge bleu ça passe, badge jaune ca passe pas (et l'agent en poste on lui demandera de tout oublier ce qu'il a appris, car "ici" c'est différent et les protocoles aussi).
  • 22 heures pour savoir-faire des rondes, et comment tenir un PC Sécurité sur la gestion de clefs par exemple(et l'agent en poste on lui demandera de tout oublier ce qu'il a appris, car "ici" c'est différent et les protocoles aussi).
  • 7 heures sur l'article 73 du CPP (qui sera oublié au bout d'un mois) 
  • 14 heures sur l'évènementiel, alors que la majorité des agents ne vont jamais y mettre un pied ou même jamais faire de palpation ou de contrôle de sac...
  • 7 heures sur la vidéoprotection ou la télésurveillance, dont la plupart ne toucherons ou ne l'utiliserons jamais, et pour l'autre partie sera de toute manière formé sur site, car chaque matériel à une utilisation spécifique, avec des procédures particulières.

Donc, juste en faisant un petit survol du cahier des charge de la formation initiale pour être un agent de sécurité (Arrêté du 27 juin 2017 ) , on a déjà quasiment 107 heures de formation (sur les 175h) qui pourrait-être drastiquement rationnalisé, voir même complètement "annulé", et imposer par contre à chaque embauche, le respect de la FIB "Formation Initiale de Base" d'une durée de 32 heures  (qui est toujours imposé par notre convention collective) par l'entreprise de sécurité ou par un service interne par exemple.

Après certains me dirons :"pour avoir des agents qualifiés et compétent, et pour avoir un réel continuum de la sécurité, cela passe par la formation professionnelle, et 175 heures c'est même pas assez !".

NOS VOISINS ou COUSINS

Alors soyons curieux, et regardons ce qui ce passe sur des métiers de sécurité ... mais qui ne sont pas soumis à cette formation initiale (car non soumis au CSI livre VI ...). C'est un florilège.

Car si les agents de sécurité classique, doivent eux avoir plus de 175 heures de formation initiale, sans avoir ni arme ni assermentation, pourquoi dans les exemples ci-dessous, les personnes ont une durée de formation beaucoup plus courte, et avec des prérogatives beaucoup  plus forte ?

Pourquoi les entreprises de sécurité n'arrive pas à vendre de la prestation de qualité, malgré 175 heures de formations ?

De mon point de vue, ce n'est absolument pas le nombre d'heure de formation qui fait un bon agent de sécurité. C'est sont encadrement !

Diminuons le volume horaire pour devenir agent de sécurité, mais augmentons les contraintes sur l'encadrement intermédiaire, comme pour les SSIAP (un chef d'équipe ou un chef de service imposé, avec un rôle identifié et réglementé).

Imposons une formation EN ADEQUATION avec ses missions réels du terrain (notamment à travers la FIB) en fonction de ses emplois ou missions.

Ou peut-être que les 175 heures est issue d'un lobby de la "formation professionnelle" pour gonfler les caisses des centres de formation ? via notamment les OPCO, pôle emploi ou les régions ?

Le garde particulier : 10 heures de formation initiale
il est en plus assermenté et a une mission de police judiciaire

Le garde particulier est un agent chargé d’une mission de police judiciaire. Il assure la surveillance des propriétés , et est doté pour cela du pouvoir d’établir des procès verbaux d’infraction. Pour exercer ses fonctions, le garde doit être commissionné par le propriétaire ou le titulaire de droits particuliers sur la propriété.

Le module de base, hors spécialisation, est de 10 heures:
Notions juridiques de base :Les bases générales du droit pénal français et les institutions judiciaires ; La police judiciaire et ses agents ;La procédure pénale (les règles de procédure et la rédaction des procès-verbaux) ; L'infraction pénale (la notion d'infraction, la responsabilité pénale, les différentes catégories d'infractions et les peines) ; Le déroulement de l'instruction des procédures judiciaires.
 Droits et devoirs du garde particulier :Place du garde particulier au sein de la police judiciaire ; Les devoirs, prérogatives et limites de compétence du garde particulier ; Le contrôle des contrevenants dans le respect des libertés individuelles et du droit de propriété. Comportement du garde dans l'exercice de ses fonctions ; Communication et présentation.

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/LEGITEXT000006054351/

L'ACVS : 21 heures de formation initiale (+21 heures si  utilisation d'un équipement de détection radioscopique)
Agent Chargé des Visites de Sûreté

C'est officiel depuis peu, non les ACVS ne font pas partie du CSI livre VI (confirmation de la CNAC !)

L'agent de sûreté portuaire est chargé des visites de sûreté préalables à l’accès aux zones d’accès restreint telles que définies dans le code des ports maritimes et le code ISPS.

Il existe 2 modules pour être ACVS, et gros avantage, la formation initiale correspond aux tâches qui seront réellement confiées à l'agent ! Le 3ème module étant celui-ci spécifique à la radioscopie (rayon X). A savoir qu'un agent nouvellement formé est accompagné, lors de sa prise de poste, par un agent expérimenté. Cet accompagnement est d'une durée minimale de 14 heures (en plus de la formation en face à face).

Module 1 : 7 heures
Contexte général, connaissance de l'environnement maritime et cadre d'emploi de l'agent de sûreté

Module 2 : 14 heures 
Déontologie des visites de sûreté ; comportement vis-à-vis des personnes, palpation de sécurité ; mise en œuvre des techniques de maintien d'intégrité lors de l'embarquement ; moyens de détection des articles prohibés du transport maritime ; emploi des équipements portables de détection de masse magnétique sur personnes avec démonstrations pratiques ; emploi des équipements de détection de trace d'explosif ; techniques de fouille des véhicules, y compris leur cargaison, d'un bagage, d'un conteneur ou d'une unité de charge pour vérifier l'absence d'articles prohibés ou de personnes non autorisées.

Module 3 : 21 heures:
Pour exploiter un équipement de détection radioscopique 
La durée de cette formation professionnelle spécifique est augmentée de 3,5 heures par type d'équipement de contrôle utilisé.

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000021096095/2022-01-15/

Agent de sécurité d'un casino de jeux: 0 heures de formation initiale
 

Il y a deux grands "métiers" :

- Le contrôleur aux entrées dans un casino a pour rôle principal de vérifier l’identité des clients à leur arrivée et de s’assurer que ceux-ci ne font pas l’objet d’une quelconque interdiction de pénétrer dans
l’établissement. 

- L’opérateur de vidéosurveillance est en charge de la surveillance du casino dans son intégralité.
Il doit contrôler tous les accès au casino, les allers et venues des clients et des employés.
Il surveille le bon déroulement des parties aux jeux traditionnels et aux machines à sous.
L’opérateur de vidéosurveillance a en charge de contrôler tout ce qui est lié directement et indirectement à la sécurité d’un établissement de jeux.

Sauf erreur de ma part, il n'existe aucun cadre ni obligation de formation pour être agent de sécurité dans un casino de jeux

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/section_lc/LEGITEXT000025503132/LEGISCTA000025505695/#LEGISCTA000025507985

SuGe ou GPSR (SNCF ou RATP): 162 heures de formation initiale
il est en plus assermenté et armé

La formation initiale en f ace à face des agents des services internes de sécurité de la SNCF et de la Régie autonome des transports parisiens comprend plusieurs modules , 

Cadre juridique, de 60 heures
Doctrine d'emploi, de 30 heures
Déontologie, de 12 heures
8 séances de tirs, avec le tir de 25 cartouches à chaque séance : soit environ 8 heures.
Connaissances techniques d'intervention, de 52 heures

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000033166460/2022-01-15/

BILAN

Faire 175 heures en face à face, pour devenir agent de sécurité est largement surgonflé par rapport aux réels besoin du métier.

Ces 175 heures c'est de la poudre de perlimpinpins.

il n'y a qu'a regarder ce qui ce passe dans les excellents services interne de la Suge ou du GPSR ... ou même dans la compétence et la confiance sur les ACVS dans les ports ou sur les gardes particuliers !

Oui, il faut une formation. Mais plus pragmatique, plus en phase avec le terrain. Et la quantité n'est absolument pas gage de qualité !

Moi je serais pour une formation de :

  • 70 heures pour devenir agent de sécurité (2 semaines)
  • Des modules en plus en fonction de l'activité réel de l'agent (Module "commerce", module "évènementiel", module "intervenant sur alarme",...)
  • Une FIB de 30 heures (formation initiale de base -une durée moins longue pourrais être prévu pour celui qui possède certains diplôme comme un CAP AS ou un BP ATPS par exemple) imposé à chaque embauche, mais assuré par l'entreprise de sécurité ou le service interne. La personne doit-être en "doublure", sur le terrain pour apprendre les protocoles et process de fonctionnement de l'entreprise

 

Tag(s) : #Formation
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :