Cinq plaintes ont été déposées par des visiteurs, âgés de 16 à 28 ans, qui assurent avoir été violentés par la sécurité du parc de l’Oise lors de la nocturne d’Halloween, le 30 octobre. La direction conteste et se dit même sereine, «toutes les scènes ayant été filmées et transmises à la gendarmerie». Une enquête a été ouverte.

Leur soirée au Parc Astérix, dans l’Oise, aurait viré au cauchemar. Cinq plaintes ont été déposées les 31 octobre et 1er novembre 2021 aux commissariats de Créteil (Val-de-Marne) et de Villepinte (Seine-Saint-Denis) pour dénoncer des violences qui auraient été commises par des agents de sécurité du troisième parc à thème de France, en marge d’une soirée nocturne spéciale Halloween.

La compagnie de gendarmerie de Chantilly (Oise) a reçu une de ces plaintes à la fin du mois de décembre. Une enquête a depuis été ouverte.

 

Le Parc Astérix conteste toute violence de ses agents


De son côté, la direction conteste toute violence de la part de ses agents de sécurité. Selon elle, la discussion en zone technique « ne se serait pas bien passée ». Et face à un groupe de jeunes qui se seraient montrés agressifs, des gendarmes en civils présents aux abords du parc en cas de fréquentation importante ont dû intervenir. « Ce sont eux qui prennent le relais en cas de trouble à l’ordre public. Nos agents n’y sont pas habilités et d’ailleurs ne sont pas équipés de menottes. Ils se sont donc contentés de rappeler le règlement », précise le Parc Astérix.

« De toute façon, toutes les scènes ont été filmées et les vidéos ont été transmises à la gendarmerie », ajoute la direction, qui se dit « tout à fait sereine » dans cette affaire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :