Al Qaida fomentant des attentats contre des TGV en Europe : les affirmations du tabloïd allemand « Bild », en début de semaine, ont suscité l’inquiétude, même si rien n’est venu les étayer. Le ministère de l’Intérieur a assuré de sa « vigilance totale », tout en indiquant qu’il n’y avait « pas de menace visant précisément la France ». La SNCF, de son côté, se refuse à tout commentaire.

 

Nul doute que la compagnie ferroviaire comme les pouvoirs publics prennent toute menace de ce type très au sérieux, comme en témoignent les militaires patrouillant dans les gares arme à la main dans le cadre du plan Vigipirate. Mais pour la SNCF, les risques qui pèsent sur la circulation des trains relèvent beaucoup plus du vandalisme et de la malveillance quotidienne, comme en témoignent les chiffres du bilan Sûreté de l’établissement public pour l’année 2012, dont les « Echos » ont eu communication.

 

Le reste de l'article: http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/auto-transport/actu/0202959753755-la-malveillance-principal-sujet-de-preoccupation-de-la-sncf-pour-la-surete-des-trains-596857.php

Tag(s) : #Revue de Presse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :