Pour la majorité des professionnels de la sécurité privée, le terme "vigile" est insultant. En effet, le terme évoque le cliché du

"gros bras sans cerveau". Pourtant, c'est sous ce terme que nos concitoyens ou les journalistes nous désignent.

 

La profession de la sécurité privée voudrait-elle oublier son passé ? Tout comme les femmes de ménage - heu non, excusez moi, les techniciennes de surface ? 

 

Le terme "vigile" n'a aucune connation négative

- Les vigiles Urbani, dans la Rome antique, sont les membres des forces de police et de pompiers. (wiki)

 

- Vigile est un terme synonyme de veillée ; c'est aussi la veille d'une grande fête dans la religion chrétienne et l'office qui y est célébré (wiki).

 

"Vigile" est d'ailleurs à la racine de "vigilant"... bref rien de bien méchant !

 

Alors j'aimerais transmettre un message aux professionnels qui s'offusquent d'entendre le terme "vigile". Avant de faire le ménage du côté de la désignation d'une profession, il serait de bon ton de nettoyer en "interne" celle-ci. C'est ce ménage-là qui entraînera peut-être une évolution des termes utilisés par la population pour nous désigner.

Tag(s) : #Actualité-Réglementation Sécurité privée

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :