Premier bilan. L'image ne fait pas tout, mais elle aide la police au quotidien

 

La vidéoprotection, c'est le fait divers en direct, le délit kidnappé, volé par l'image et les délinquants. Ils ne le savent pas encore mais ils ont désormais de bonnes raisons de prendre leurs jambes à leur cou. Visite hier du centre de supervision urbaine de La Belle-de-Mai (3e) à Marseille, point névralgique bien que provisoire, trois mois après sa mise en service. Le pays du zoom permanent.

 

 

le reste de l'article: http://www.laprovence.com/article/a-la-une/videosurveillance-a-marseille-trois-mois-de-film-124-affaires-resolues

Tag(s) : #Vidéoprotection et alarme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :